Démographie de la Moselle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La démographie de la Moselle est caractérisée par une forte densité, une population en croissance depuis sa création avec un ralentissement depuis les années 1970, avec la désindustrialisation.

En janvier 2007, le département français de la Moselle comptait officiellement 1 039 018 habitants, se situant en 20e position sur le plan national. En huit ans, de 1999 à 2007, sa population s'est accrue de près de 16 000 unités, c'est-à-dire de plus ou moins 2 000 personnes par an. Mais cette variation est différenciée selon les 730 communes que comporte le département.

La densité de population du Moselle, 167,1 habitants par kilomètre carré en 2007, est supérieure de plus de 60 % à celle de la France qui est de 100,5 pour la même année.

Gentilés[modifier | modifier le code]

Les habitants de la Moselle sont les Mosellans.

Évolution démographique du département de la Moselle[modifier | modifier le code]

Le département a été créé par décret du 4 mars 1790. Il comporte alors neuf districts : Bitche, Boulay, Briey, Longwy, Metz, Morhange, Sarreguemines, Sarrelouis, Thionville) et 76 cantons[1]. Le premier recensement sera réalisé en 1791 et ce dénombrement, reconduit tous les cinq ans à partir de 1821, permettra de connaître plus précisément l’évolution des territoires.

Avec 417 003 habitants en 1831, le département représente 1,28 % de la population française, qui est alors de 32 569 000 habitants. De 1831 à 1866, il va gagner 35 154 habitants, soit une augmentation de 0,24 % moyen par an, égal au taux d’accroissement national de 0,48 % sur cette même période.

L’évolution démographique entre la Guerre franco-prussienne de 1870 et la Première Guerre mondiale est beaucoup plus forte qu’au niveau national. Sur cette période, la population gagne 164 752 habitants, soit un accroissement de 33,59 % alors qu’il est de 10 % au niveau national. La population gagne 18,18 % pour la période de l’entre-deux guerres courant de 1921 à 1936 parallèlement à une croissance au niveau national de 6,9 %.

À l'instar des autres départements français, le Moselle va ensuite connaître un essor démographique après la Deuxième Guerre mondiale. Le taux d’accroissement démographique entre 1946 et 2007 est de 83,44 % alors qu’il n'est que de 57 % au niveau national. Depuis les années 1970, est toutefois apparue une stabilisation, la population n'augmentant plus que très lentement (moins de 33 000 habitants supplémentaires entre 1975 et 2007).

Evolution démographique de la Moselle
1792 1801 1806 1821 1826 1831 1836 1841 1846
346 614348 131385 94900417 003427 250440 3120
1851 1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890
459 684451 152446 457452 157490 459480 250492 713489 729510 392
1895 1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946
524 885564 829615 790655 211589 120633 461693 408696 246622 145
1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007
769 388919 412971 3141 006 3731 007 1891 011 3021 023 4471 036 7801 039 018
2016 - - - - - - - -
1 045 271--------
(Sources : Viville[2], SPLAF[1] et INSEE pour les années 2006[3] et 2007[4])
Histogramme
(élaboration graphique par Wikipédia)

Population par divisions administratives[modifier | modifier le code]

Arrondissements[modifier | modifier le code]

Le département de la Moselle comporte neuf arrondissements. La population se concentre principalement sur l'arrondissement de Metz-Campagne puisqu'on y recense, en 2007, 25 % de la population totale du département, avec une densité de 209 habitants/km², contre 19 % pour l'arrondissement de Forbach et 15 % pour celui de Thionville-Est.

Arrondissement Population
2007
Population
1999
variation
2007/1999
Superficie
km2
Densité
hab./km2
Metz-Campagne 218 714 211 836 en augmentation 3,2 % 1 047 209
Forbach 170 837 175 981 en diminution -2,9 % 561 305
Thionville-Est 135 680 127 485 en augmentation 6,4 % 686 198
Metz-Ville 123 580 123 776 == -0,1 % 42 2947
Thionville-Ouest 118 971 119 063 == -0,1 % 255 466
Sarreguemines 100 447 99 939 == 0,5 % 936 107
Boulay-Moselle 77 469 74 624 en augmentation 3,8 % 722 107
Sarrebourg 63 608 62 080 en augmentation 2,5 % 993 64
Château-Salins 29 710 28 487 en augmentation 4,3 % 974 30
Source : Insee[5]

Cantons[modifier | modifier le code]

Communes de plus de 10000 habitants[modifier | modifier le code]

Sur les 730 communes que comprend le département de la Moselle, 17 ont en 2011 une population municipale supérieure à 10 000 habitants, 5 ont plus de 20 000 habitants : Metz, Thionville, Montigny-lès-Metz, Sarreguemines et Forbach.

Les évolutions respectives des 18 communes de plus de 10 000 habitants en 2007 sont présentées dans le tableau ci-après.

Commune Pop.
2007
variation
2007/1999
Commune Pop.
2007
variation
2007/1999
Metz 123 580[B 1] ==  -0,1 % Freyming-Merlebach 13 355[B 2] en diminution  -7,6 %
Thionville 40 909[B 3] ==  0,1 % Woippy 13 149[B 4] en diminution  -4,4 %
Montigny-lès-Metz 22 584[B 5] en diminution  -3,6 % Sarrebourg 12 786[B 6] en diminution  -4 %
Sarreguemines 21 834[B 7] en diminution  -5,8 % Stiring-Wendel 12 467[B 8] en diminution  -5 %
Forbach 21 801[B 9] en diminution  -4,3 % Fameck 12 467[B 10] ==  -1,3 %
Saint-Avold 16 610[B 11] ==  -1,9 % Florange 11 039[B 12] en augmentation  2,4 %
Yutz 16 019[B 13] en augmentation  9,2 % Maizières-lès-Metz 10 237[B 14] en augmentation  9,6 %
Hayange 15 135[B 15] ==  -0,6 % Amnéville 10 150[B 16] en augmentation  8,9 %
Creutzwald 13 467[B 17] en diminution  -6,2 % Rombas 10 061[B 18] en diminution  -6,3 %
Source : Insee[5]

Structures des variations de population[modifier | modifier le code]

Soldes naturels et migratoires sur la période 1968-2007[modifier | modifier le code]

La variation moyenne annuelle est positive mais en baisse depuis les années 1970, passant de 0,5 % à 0,2 %.

Le solde naturel annuel qui est la différence entre le nombre de naissances et le nombre de décès enregistrés au cours d'une même année, a baissé, passant de 0,9 % à 0,3 %. La baisse du taux de natalité, qui passe de 18,0 % à 11,7 %, n'est en fait pas compensée par une baisse équivalente du taux de mortalité, qui parallèlement passe de 9,1 % à 8,5 %[4].

Le flux migratoire reste négatif mais en croissance sur la période courant de 1968 à 2007. Le taux annuel croît toutefois, passant de -0,4 % à -0,1 %[4].

Variation de la population par périodes.
1968 à 1975 1975 à 1982 1982 à 1990 1990 à 1999 1999 à 2007
Variation annuelle moyenne de la population en % 0,5 0 0,1 0,1 0,2
- due au solde naturel en % 0,9 0,6 0,6 0,4 0,3
- due au solde apparent des entrées sorties en % -0,4 -0,6 -0,6 -0,3 -0,1
Taux de natalité en ‰ 18 14,8 14,7 12,3 11,7
Taux de mortalité en ‰ 9,1 8,9 8,7 8,4 8,5
Source : Insee[4]


Mouvements naturels sur la période 1999-2007[modifier | modifier le code]

En 1999, 11 835 naissances ont été dénombrées contre 8 587 décès. Le nombre annuel des naissances a augmenté depuis cette date, passant à 12 012 en 2007, concomitamment à une augmentation, mais relativement plus faible, du nombre de décès, avec 8 856 en 2007. Le solde naturel est ainsi positif mais en baisse, passant de 3 248 à 2 997. Rapporté à la population correspondante, le taux lié au mouvement naturel annuel reste stable à 0,3 %[4].

Naissances
Décès

Densité de population[modifier | modifier le code]

La densité de population est élevée et en augmentation depuis 1968, en cohérence avec l'augmentation de la population. En 2007, la densité était de 167,1 habitants/km2.

1968
 
156.3
 
1975
 
161.9
 
1982
 
162.0
 
1990
 
162.7
 
1999
 
164.6
 
2007
 
167.1
 

Répartition par sexes et tranches d'âges[modifier | modifier le code]

La répartition en classes d'âges de la population du département est similaire à celle de la France. Le taux de personnes d'âge supérieur à 60 ans est en 2007 de 20,6 % alors qu'il est de 21,5 % au niveau national.

En 2007, le département comptait 509 241 hommes pour 529 777 femmes, soit un taux de 49,0 % d'hommes, légèrement supérieur au taux national 48,4 %).

Les pyramides des âges du Département et de la France s'établissent comme suit.

Pyramide des âges du Moselle en 2007 en pourcentage[6].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
5,4 
75 à 89 ans
8,6 
12,6 
60 à 74 ans
13,6 
21,7 
45 à 59 ans
21,3 
21,7 
30 à 44 ans
20,6 
20,2 
15 à 29 ans
18,4 
18,3 
0 à 14 ans
16,7 
Pyramide des âges de la France en 2007 en pourcentage[7]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90 ans ou +
1,1 
6,0 
75 à 89 ans
9,2 
12,6 
60 à 74 ans
13,5 
20,5 
45 à 59 ans
20,1 
21,3 
30 à 44 ans
20,4 
19,7 
15 à 29 ans
18,3 
19,6 
0 à 14 ans
17,5 


Répartition par catégories socioprofessionnelles[modifier | modifier le code]

La catégorie socioprofessionnelle des ouvriers est, avec 17,0 %, 3,2 % au-dessus du ratio national.

Population de 15 ans ou plus par sexe, âge et catégorie socioprofessionnelle
Catégorie socioprofessionnelle 2007 1999 Détails de l'année 2007
Nb % Nb % Hommes Femmes Part en % de la population âgée de
15 à 24 ans 25 à 54 ans 55 ans ou +
Ensemble 857 890 100 825 897 100 417 091 440 799 100 100 100
Agriculteurs exploitants 3 437 0,4 3 980 0,5 2 562 875 0,1 0,6 0,2
Artisans, commerçants, chefs d'entreprise 19 415 2,3 20 573 2,5 13 842 5 573 0,7 3,5 1,2
Cadres et professions intellectuelles supérieures 51 369 6 38 038 4,6 34 680 16 689 1 9,7 2,6
Professions intermédiaires 109 615 12,8 95 021 11,5 58 349 51 266 7 20,6 3,5
Employés 152 178 17,7 132 181 16 34 986 117 192 17,6 26,3 4,5
Ouvriers 145 537 17 151 692 18,4 116 696 28 840 18,1 25,3 3,5
Retraités 196 074 22,9 155 602 18,8 104 186 91 888 0 1,7 66,6
Autres personnes sans activité professionnelle 180 266 21 228 810 27,7 51 790 128 476 55,5 12,4 17,9
Source : Insee[4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • Recensements de la population au 1er janvier 2007 sur le site de l'Insee pour les communes de : (consultations : 11 septembre 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • GLOGOWSKI, L'immigration maghrébine en Moselle de 1963 à 1988, 1996 (lire en ligne)
  • MAIRE, Les débuts de l'émigration lorraine au XIXe siècle : 1817, la Pologne russe, 1984 (lire en ligne)
  • PHILIPPE, Evolution de la population en Moselle, conséquences perçues et réalités, 1972 (lire en ligne)
  • Marchal, Viva America : émigration mosellane vers les États-Unis au XIXème siècle, 1993 (notice BnF no FRBNF36663811)

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]