Démographie de l'Afghanistan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Démographie de l'Afghanistan
Évolution démographique de l'Afghanistan entre 1960 et 2010.
Évolution démographique de l'Afghanistan entre 1960 et 2010.
Dynamique (2015)
Population 32 564 342 hab.
Accroissement naturel 2,32 %
Indice de fécondité 5,3 enfants par
Taux de natalité 38,57 ‰
Taux de mortalité 13,89 ‰
Taux de mortalité infantile 115,08 ‰
Espérance de vie à la naissance 50,87 ans
Âge médian (2015)
Homme 18,3 ans
Femme 18,4 ans
Structure par âge (2015)
0-14 ans 41,47 %
15-64 ans 55,98 %
65 ans et plus 2,55 %
Sex-ratio (2015)
À la naissance 105 /100
Moins de 15 ans 103 /100
15-64 ans 104 /100
65 ans et plus 86 /100
Migration (2015)
Solde migratoire -1,51 ‰
Composition linguistique
Dari 50 % %
Pachto 35 %
Langues turques (principalement l'ouzbek et le turkmène) 11 %
pachtounes de 38 à 42 %
Tadjiks de 25 à 32 %
Hazaras de 9 à 19 %
Ouzbeks de 6 à 9 %
Aïmaks de 2 à 4 %
Turkmènes de 1 à 3 %
Baloutches de 0,1 à 1 %
Autres 4 %
Composition religieuse
Sunnites 80 %
Chiites 19 %
Autres 1 %

La population de l'Afghanistan est en croissance rapide, malgré la guerre plus ou moins larvée qui n'a jamais vraiment cessé depuis maintenant près de trois décennies. En 2007, l'Institut national d'études démographiques (INED) estime la population du pays atteindra 50,3 millions d'habitants en 2025[1]. Selon la CIA, en 2015, la population du pays était estimée à 32 564 342 habitants.

Les réfugiés afghans forment depuis 1979 un groupe très important, qui est devenu le plus important groupe de réfugiés dans le monde après les Pakistanais. Bien que la guerre en 2001, la sécheresse et les persécutions aient provoqué l'exil de nouvelles populations, beaucoup de réfugiés sont rentrés depuis 2002.

Natalité[modifier | modifier le code]

D'après l'Afghanistan Mortality Survey 2010, le taux de fécondité est estimé à 5,1 enfants par femme. En 2015, l'enquête démographique et de santé relève un taux de fécondité de 5,3 (dont 4,8 en milieu urbain et 5,4 en milieu rural). La fécondité a donc augmenté au cours de cette période.

Évolution du taux de fécondité[2]
2010 2015
Milieu urbain 4,7 4,8
Milieu rural 5,2 5,4
Total 5,1 5,3

L'Afghanistan possède le taux de fécondité le plus élevé d'Asie (si on exclut le Timor oriental).

Mortalité[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ou cette section est à actualiser. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Des passages de cet article sont obsolètes ou annoncent des événements désormais passés. Améliorez-le ou discutez des points à vérifier. Vous pouvez également préciser les sections à actualiser en utilisant {{section à actualiser}}.

D'après l'INED, en 2006, avec un taux de 166 ‰, l'Afghanistan détient le triste record asiatique de plus haute mortalité infantile, devant le Timor oriental (98 ‰) et l'Irak (94 ‰). Pire, il s'avère que c'est le plus mauvais score au niveau mondial, devant la Sierra Leone (158 ‰). Un sixième des bébés meurent ainsi au cours de leur première année (soit près de 250 000 bébés), et beaucoup d'enfants plus âgés n'atteignent pas l'âge adulte, ni même la puberté.

C'est ce qui gonfle le taux de mortalité générale qui avec 21 ‰, constitue un chiffre très élevé, record asiatique également, loin devant le Laos (12 ‰). Le taux de mortalité afghan est cependant dépassé au niveau mondial par une dizaine de pays d'Afrique menés par le Swaziland (29 ‰), le Botswana (27 ‰) et le Lesotho (25 ‰).

Migration et composition culturelle[modifier | modifier le code]

Groupes ethnolinguistiques en Afghanistan

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :