Démographie de Meurthe-et-Moselle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La démographie de Meurthe-et-Moselle est caractérisée par une forte densité et une population en croissance depuis les années 1950.

En janvier 2008, le département français de Meurthe-et-Moselle comptait officiellement 729 768 habitants, se situant en 30e position sur le plan national. En neuf ans, de 1999 à 2008, sa population s'est accrue de près de 15 989 unités, c'est-à-dire de plus ou moins 1 777 personnes par an. Mais cette variation est différenciée selon les 594 communes que comporte le département.

La densité de population du Meurthe-et-Moselle, 138,5 habitants par kilomètre carré en 2007, est supérieure à celle de la France qui est de 100,5 pour la même année.

Gentilés[modifier | modifier le code]

Les habitants de Meurthe-et-Moselle sont les Meurthe-et-Mosellans.

Évolution démographique du département de Meurthe-et-Moselle[modifier | modifier le code]

Le département de la Meurthe est créé par décret du 4 mars 1790 et comporte alors neuf districts (Nancy, Lunéville, Vézelise, Toul, Pont-à-Mousson, Vic-sur-Seille, Dieuze, Sarrebourg, Blâmont). Ce ne sera que le 7 septembre 1871 que sera créé le département de Meurthe-et-Moselle[1].

Le premier recensement sera réalisé en 1801 et ce dénombrement, reconduit tous les cinq ans à partir de 1821, permettra de connaître plus précisément l’évolution des territoires.

Avec 415 568 habitants en 1831, le département de la Meurthe représente 1,28 % de la population française, qui est alors de 32 569 000 habitants. De 1831 à 1866, il va gagner 12 819 habitants, soit une augmentation de 0,9 % moyen par an, égal au taux d’accroissement national de 0,48 % sur cette même période.

La population gagne 14,34 % pour la période de l’entre-deux guerres courant de 1921 à 1936 parallèlement à une croissance au niveau national de 6,9 %.

À l'instar des autres départements français, celui de Meurthe-et-Moselle va ensuite connaître un essor démographique, toutefois relativement plus modéré, après la Deuxième Guerre mondiale. Le taux d’accroissement démographique entre 1946 et 2007 est de 37,40 % alors qu’il est de 57 % au niveau national.

Evolution démographique de la Meurthe et Moselle
1791 1801 1806 1821 1826 1831 1836 1841 1846
-338 115365 810--415 568424 366444 603-
1851 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891
450 423424 373428 643428 387365 137404 609419 317431 693444 150
1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946
466 417484 722517 508564 730503 810552 087592 632576 041528 805
1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007
607 022678 078705 413722 588716 846711 822713 779725 303726 594
2016 - - - - - - - -
733 821--------
(Sources : SPLAF[1] et INSEE pour les années 2006[2] et 2007[3])
Histogramme
(élaboration graphique par Wikipédia)

Population par divisions administratives[modifier | modifier le code]

Arrondissements[modifier | modifier le code]

Le département de Meurthe-et-Moselle comporte quatre arrondissements.

Cantons[modifier | modifier le code]

Communes de plus de 5000 habitants[modifier | modifier le code]

Sur les 594 communes que comprend le département de Meurthe-et-Moselle, 32 ont en 2007 une population municipale supérieure à 5 000 habitants, 9 ont plus de 10 000 habitants : Nancy, Vandœuvre-lès-Nancy, Lunéville, Toul, Villers-lès-Nancy, Laxou, Longwy, Pont-à-Mousson, Saint-Max.

Les évolutions respectives des 32 communes de plus de 5 000 habitants sont présentées dans le tableau ci-après.

Commune Pop.
2007
variation
2007/1999
Commune Pop.
2007
variation
2007/1999
Nancy 105 349[B 1] ==  1,7 % Tomblaine 7 656[B 2] en diminution  -2,4 %
Vandœuvre-lès-Nancy 31 196[B 3] en diminution  -2,6 % Saint-Nicolas-de-Port 7 597[B 4] ==  1,2 %
Lunéville 20 077[B 5] ==  -0,5 % Essey-lès-Nancy 7 527[B 6] en augmentation  3,1 %
Toul 16 229[B 7] en diminution  -3,7 % Jœuf 6 993[B 8] en diminution  -6,1 %
Villers-lès-Nancy 15 114[B 9] en diminution  -3,6 % Neuves-Maisons 6 951[B 10] ==  1,6 %
Laxou 14 875[B 11] en diminution  -2,7 % Champigneulles 6 765[B 12] en diminution  -5,6 %
Longwy 14 345[B 13] ==  -1,2 % Ludres 6 680[B 14] en diminution  -2,1 %
Pont-à-Mousson 14 065[B 15] en diminution  -3,7 % Frouard 6 660[B 16] en diminution  -4,8 %
Saint-Max 10 050[B 17] en diminution  -8,2 % Homécourt 6 512[B 18] en diminution  -4,4 %
Dombasle-sur-Meurthe 9 716[B 19] en augmentation  8,6 % Heillecourt 5 967[B 20] en diminution  -3,5 %
Villerupt 9 580[B 21] ==  -1 % Laneuveville-devant-Nancy 5 902[B 22] en augmentation  16,4 %
Jarville-la-Malgrange 9 470[B 23] en diminution  -2,9 % Liverdun 5 864[B 24] en diminution  -8,3 %
Maxéville 8 918[B 25] ==  -0,6 % Longuyon 5 710[B 26] en diminution  -2,6 %
Jarny 8 447[B 27] ==  0,9 % Briey 5 220[B 28] en augmentation  7,5 %
Malzéville 8 099[B 29] en augmentation  5 % Seichamps 5 145[B 30] en diminution  -6 %
Mont-Saint-Martin 8 078[B 31] ==  -1,9 % Pompey 5 119[B 32] en diminution  -2 %
Source : Insee[4]

Structures des variations de population[modifier | modifier le code]

Soldes naturels et migratoires sur la période 1968-2007[modifier | modifier le code]

La variation moyenne annuelle est positive depuis les années 1970, passant de 0,3 % à 0,2 %. Le solde naturel annuel qui est la différence entre le nombre de naissances et le nombre de décès enregistrés au cours d'une même année, a baissé, passant de 0,8 % à 0,3 %. La baisse du taux de natalité, qui passe de 17,9 % à 12,0 %, n'est en fait pas compensée par une baisse du taux de mortalité, qui parallèlement passe de 9,8 % à 8,6 %[3].

Le flux migratoire reste négatif sur la période courant de 1968 à 2007. Le taux annuel croît toutefois, passant de 0.−5 % à 0.−1 %[3].

Variation de la population par périodes.
1968 à 1975 1975 à 1982 1982 à 1990 1990 à 1999 1999 à 2007
Variation annuelle moyenne de la population en % 0,3 -0,1 -0,1 0 0,2
- due au solde naturel en % 0,8 0,6 0,5 0,4 0,3
- due au solde apparent des entrées sorties en % -0,5 -0,7 -0,6 -0,3 -0,1
Taux de natalité en ‰ 17,9 15,1 14,3 12,4 12
Taux de mortalité en ‰ 9,8 9,5 9,1 8,7 8,6
Source : Insee[3]


Mouvements naturels sur la période 1999-2007[modifier | modifier le code]

En 1999, 8 497 naissances ont été dénombrées contre 6 230 décès. Le nombre annuel des naissances a augmenté depuis cette date, passant à 8 559 en 2007, concomitamment à une augmentation, mais relativement plus faible, du nombre de décès, avec 6 059 en 2007. Le solde naturel est ainsi positif, passant de 2 267 à 2 362. Rapporté à la population correspondante, le taux lié au mouvement naturel annuel est ainsi passé de 0,3 % à 0,3 %[3].

Naissances
Décès


Densité de population[modifier | modifier le code]

La densité de population est élevée et stable depuis 1968, en cohérence avec la stabilité de la population. En 2007, la densité était de 138,5 habitants/km2.

1968
 
134.5
 
1975
 
137.8
 
1982
 
136.7
 
1990
 
135.7
 
1999
 
136.0
 
2007
 
138.5
 

Répartition par sexes et tranches d'âges[modifier | modifier le code]

La répartition en classes d'âges de la population du département est similaire à celle au niveau national. Le taux de personnes d'âge supérieur à 60 ans est en 2007 de 20,8 % alors qu'il est de 21,5 % au niveau national.


En 2007, le département comptait 351 720 hommes pour 374 874 femmes, soit un taux de 48,4 % d'hommes, égal au taux national.

Les pyramides des âges du Département et de la France s'établissent comme suit.

Pyramide des âges du Meurthe-et-Moselle en 2007 en pourcentage[5].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,3 
90 ans ou +
0,9 
5,6 
75 à 89 ans
9,1 
12,0 
60 à 74 ans
13,3 
20,5 
45 à 59 ans
20,1 
20,5 
30 à 44 ans
19,5 
22,5 
15 à 29 ans
20,6 
18,5 
0 à 14 ans
16,5 
Pyramide des âges de la France en 2007 en pourcentage[6]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90 ans ou +
1,1 
6,0 
75 à 89 ans
9,2 
12,6 
60 à 74 ans
13,5 
20,5 
45 à 59 ans
20,1 
21,3 
30 à 44 ans
20,4 
19,7 
15 à 29 ans
18,3 
19,6 
0 à 14 ans
17,5 


Répartition par catégories socioprofessionnelles[modifier | modifier le code]

Population de 15 ans ou plus par sexe, âge et catégorie socioprofessionnelle
Catégorie socioprofessionnelle 2007 1999 Détails de l'année 2007
Nb % Nb % Hommes Femmes Part en % de la population âgée de
15 à 24 ans 25 à 54 ans 55 ans ou +
Ensemble 599 755 100 579 627 100 286 802 312 954 100 100 100
Agriculteurs exploitants 3 044 0,5 3 557 0,6 2 306 738 0,1 0,8 0,3
Artisans, commerçants, chefs d'entreprise 14 051 2,3 14 805 2,6 10 100 3 951 0,4 3,8 1,4
Cadres et professions intellectuelles supérieures 43 657 7,3 34 063 5,9 27 668 15 989 1,5 12,1 3,4
Professions intermédiaires 82 068 13,7 70 811 12,2 40 430 41 639 7,6 22,7 3,9
Employés 104 981 17,5 96 076 16,6 24 215 80 766 14,8 27 5
Ouvriers 85 918 14,3 85 244 14,7 71 665 14 253 14 22 3,3
Retraités 142 099 23,7 119 174 20,6 66 669 75 430 0 0,7 70,4
Autres personnes sans activité professionnelle 123 938 20,7 155 897 26,9 43 750 80 188 61,7 10,9 12,2
Source : Insee[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • Recensements de la population au 1er janvier 2007 sur le site de l'Insee pour les communes de : (consultations : 11 septembre 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]