Démocrature

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La démocrature est un mot-valise utilisé en science politique pour désigner le caractère dictatorial d'un régime politique qui, par certains aspects, est démocratique. Ce néologisme est composé des mots démocratie et dictature.

Définition[modifier | modifier le code]

Le terme de démocrature est une amalgamation, ou fusion, de deux termes qui semblent oxymoriques[1]. La démocrature est souvent définie comme étant un régime politique qui, par son système d'élection, est démocratique, mais où la réalité de l'exercice du pouvoir penche vers la dictature et la suppression de l'état de droit. La démocrature est par conséquent un simulacre de démocratie[2].

Le concept permet souvent de désigner des pays qui, sous couvert d'institutions présentant des aspects formels de démocratie, sont en réalité gouvernés par un seul ou un petit nombre, dans des conditions qui ne sont pas démocratiques. La Russie, l'Algérie et l’Égypte seraient ainsi des démocratures[3]. Plusieurs pays d'Afrique souffriraient de pratiques dictatoriales de la part de dirigeants pourtant élus démocratiquement[4].

Utilisation[modifier | modifier le code]

L'origine du concept est inconnue. Il aurait été créé en Uruguay et aurait ensuite été généralisé à l'Amérique latine[5]. Rudolf Augstein a déclaré en 1993, dans un entretien au magazine Stern, avoir joué un rôle majeur dans la diffusion du concept en l'utilisant pour décrire les chancelier Adenauer et le ministre Strauss. Le terme aurait été utilisé dès novembre 1955 dans Der Spiegel[6].

Le philologue Werner Betz soutient lui que « cette nouvelle formation désignant le gouvernement d'Adenauer, la contamination de la démocratie par la dictature, la Demokratur est une trouvaille du carnaval de Mayence de 1951 »[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dieter W. Halwachs: "Au début était le jeu de mots.
  2. Hans-Georg Müller : Adleraug et Luchsenohr: formules allemandes doubles et leur utilisation.
  3. Olivier Nay, Guy Carcassonne, Françoise Dreyfus et Olivier Duhamel, Lexique de science politique, dl 2017 (ISBN 978-2-247-17430-0, 2-247-17430-2 et 978-2-247-17069-2, OCLC 1002064724, lire en ligne)
  4. Max Liniger-Goumaz, La démocrature: dictature camouflée, démocratie truquée, L'Harmattan, (ISBN 978-2-7384-1324-6, lire en ligne)
  5. Max Liniger-Goumaz, La démocrature: Dictature camouflée - Démocratie truquée, Editions L'Harmattan, (ISBN 978-2-296-26741-1, lire en ligne)
  6. Steuerzahler / BonnDer Spiegel, Ausgabe 48/1955,
  7. (de) Wolfgang Frühwald et Günter Niggl, Sprache und Bekenntnis: Hermann Kunisch z. 70. Geburtstag: 27. Okt. 1971, Duncker & Humblot, (ISBN 978-3-428-02526-8, lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Littérature[modifier | modifier le code]

  • L'extrémisme politique en tant que problème des systèmes démocratiques: l'extrémisme de droite en Autriche, Marion Stangl, 2004/05, Institut de politique sociale et sociale