Démocratie islamique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La démocratie islamique est un courant de pensée politique et religieuse qui cherche à appliquer les principes islamiques à la politique publique dans un contexte démocratique. La théorie politique islamique spécifie trois caractéristiques de base d'une démocratie islamique :

  • les dirigeants doivent être élus par le peuple,
  • Soumis à la charia
  • s'engagés à pratiquer la «shura» (consultation populaire).

L'expression démocratie islamique peut parfois être légèrement différente selon les pays car les interprétations de la charia et leur pratique varient d'un pays à l'autre selon leur adhérence propre à une jurisprudence islamique[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mahmoud Sadri and Ahmad Sadri (eds.) 2002 Reason, Freedom, and Democracy in Islam: Essential Writings of Abdolkarim Soroush, Oxford University Press
  • Omid Safi (ed.) 2003 Progressive Muslims: On Justice, Gender and Pluralism, Oneworld
  • Azzam S. Tamimi 2001 Rachid Ghannouchi: A Democrat within Islamism, Oxford University Press
  • Khan L. Ali 2003 A Theory of Universal Democracy, Martinus Nijhoff Publishers
  • Khatab, Sayed & G.Bouma, Democracy in Islam, Routledge 2007

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ömer Çaha, « l'islam et la démocratie », (consulté le 19 février 2020)