Délégation à l'information et à la communication de la Défense

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo de la délégation à l’information et à la communication de la Défense.

La délégation à l’information et à la communication de la Défense (DICoD) est un service français du ministère des Armées créé en 1998 comme héritier du SIRPA, et qui est responsable de l’ensemble des actions de communication internes et externes visant à faire connaître la politique de défense de la France, l'emploi des forcées armées, contribuant ainsi à la pleine intégration des armées dans la Nation. La création de la fonction de porte-parole du ministère des Armées, dévolue au délégué à l’information et à la communication, ainsi qu’au délégué adjoint en son absence, permet une communication institutionnelle régulière.

Structure[modifier | modifier le code]

Elle a été créée par un décret du [1]. Son organisation est définie par un arrêté du 24 février 2016[2].

La délégation à l'information et à la communication de la défense comprend :

1° Le pôle « pilotage » ;

2° Le département « stratégie » ;

3° Le département « médias » ;

4° Le département « rédactions » ;

5° Le département « services ».

  • Le pôle « Pilotage » est chargé d'une mission transversale pour la fonction communication. Il propose, dans le cadre de la politique ministérielle des ressources humaines, l'élaboration de la politique de ressources humaines des métiers de la communication, en liaison avec les autorités concernées. Il participe à son suivi. Il élabore également et met en œuvre, dans le domaine de la communication, les programmes de formation du personnel de la défense en charge de la communication et en évalue l'efficience.
  • Le département « Stratégie » définit et conduit la stratégie de communication interne et externe du ministère de la défense, ainsi que les plans d'actions de communication transverses qui en découlent. Il exerce une fonction de conseil et d'expertise auprès des différents organismes du ministère pour leur communication spécifique. Il anime, à des fins de communication, les réseaux de correspondants institutionnels français et étrangers. Au titre de l'analyse de l'opinion, il effectue les études d'opinion internes et externes relatives à l'information et à la communication du ministère et en analyse les résultats. Enfin, il prépare la communication de crise hors communication opérationnelle et la communication relative aux questions sensibles.
  • Le département « Médias » assiste le délégué dans ses fonctions de porte-parole et prépare à ce titre l'ensemble des points de presse du ministère. Grâce à son centre de presse, il assure les relations avec la presse généraliste ou spécialisée et répond à ses demandes d'informations, en liaison le cas échéant avec les organismes concernés. Il est aussi chargé d’assurer la veille des médias et analyse, à court terme, les retombées médiatiques concernant les sujets de défense.
  • Le département « Rédactions » met en œuvre la stratégie éditoriale d'information et de communication de la défense. Il conçoit des services et produit des contenus multimédias et audiovisuels. Il met à disposition des supports numériques et imprimés d'information et de communication institutionnels au travers notamment des comptes Internet et réseaux sociaux du ministère et de la chaîne Youtube du ministère). Il édite notamment le mensuel du ministère des Armées Armées d'aujourd'hui et anime le site web du ministère des Armées. Il analyse l'évolution des technologies de l'information, établit les propositions d'emploi de ces technologies au sein du ministère des Armées et veille à la mise en œuvre de la politique numérique gouvernementale en liaison avec le Service d'information du gouvernement.
  • Le département « Services » assure la cohérence des outils et moyens des organismes de communication de la défense. Il gère les principaux marchés et contrats publics de communication du ministère et conseille les organismes et services spécialisés dans leurs achats de prestations externes. Il possède également un service juridique, expert sur les sujets relatifs à la communication, au droit à l'image et au droit de la propriété intellectuelle. En matière d'éditions, il assure la création graphique des produits de communication imprimés et multimédia, le suivi de leur fabrication et la coordination de leur diffusion.

Il assure en outre la tutelle de l'Établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense (ECPAD), établissement public administratif situé au fort d'Ivry, qui assure la production audiovisuelle et la mise en valeur des archives audiovisuelles du ministère des Armées. Enfin, il abrite depuis peu la Mission Cinéma nouvellement créée au sein du ministère.

Située auparavant à l'École militaire, la DICoD a déménagé en 2015 au sein de l'Hexagone Balard.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]