Déforestation au Viêt Nam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Un soldat américain passant la forêt au lance-flammes au Viêt Nam en 1970

La déforestation au Viêt Nam est un problème environnemental significatif dans ce pays.

D'après un rapport de la FAO en 2005, le Viêt Nam présente le deuxième pire taux de déforestation au monde avec 54,5 % juste derrière le Nigéria[1]. Cependant, en prenant en compte la totalité de la couverture forestière, le Viet Nam a entamé une transition, et sa forêt est de nouveau en croissance après des décennies de diminution[2].

Le Viêt Nam était encore boisé à 43 % en 1943[3]

En 2005, 12 931 000 hectares (l'équivalent de 39,7 % du territoire) était couvert de forêts, mais seulement 85 000 hectares (0,7 %) étaient des forêts primaires, les plus riches en biodiversité[4].

De grandes zones ont subi une déforestation importante lors de la guerre du Viêt Nam à cause de l'utilisation de l'agent orange et de bombardements au napalm[3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://news.mongabay.com/2005/11/nigeria-has-worst-deforestation-rate-fao-revises-figures/
  2. Patrick Meyfroidt, Eric F. Lambin (2008). "Forest transition in Vietnam and its environmental impacts." Global Change Biology
  3. a et b https://journals.openedition.org/vertigo/4113
  4. https://rainforests.mongabay.com/deforestation/2000/Vietnam.htm