Défilé des prisonniers de guerre allemands à Moscou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Rassemblement des prisonniers de guerre allemands à Moscou en 1944.

Le défilé des prisonniers de guerre allemands à Moscou, également connu sous le nom de « marche des vaincus », est un défilé, organisé le dans les rues de Moscou, en Union soviétique, de 57 000 prisonniers de guerre allemands, capturés par le premier, deuxième et troisième front biélorusse de l'Armée rouge lors de l'opération de libération de la Biélorussie Bagration[1],[2].

Deux cortèges ont été organisés, l'un de 42 000 prisonniers et l'autre de 15 000 prisonniers[1]. Le premier groupe a été rassemblé aux abords du stade hippodrome de Moscou et du stade Dynamo[1]. Son défilé, d'une durée de deux heures et 25 minutes, a rejoint la gare de Koursk, en passant notamment par la route de Léningrad, la rue Gorky (actuelle rue Tverskaïa) et la ceinture des Jardins, trois importantes artères de Moscou[1]. Le deuxième groupe a rejoint la place Maïakovski (actuelle place du Triomphe) à la gare Kanatchikovo, en passant par la ceinture des Jardins[1]. Ce défilé a duré quatre heures et 20 minutes[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Rapport secret sur le défilé des prisonniers de guerre allemands à Moscou en juillet 1944, Rapport n° 763/B du Commissaire du Peuple d'URSS aux Affaires intérieures, Archives du NKVD, sur le site Le drame des Malgré-Nous.
  2. « La marche des vaincus ne doit pas tourner en une marche des « vainqueurs » », La Voix de la Russie, 17 juillet 2009.