Défense (bateau)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Défense.

Une défense est un élément utilisé par les bateaux et navires pour se protéger des contacts, que ce soit entre les coques de deux bateaux ou entre la coque du bateau et le quai. À l'origine, elle était fabriquée en chanvre tressé. Aujourd'hui, elle est principalement rigide du type caoutchouc, ou remplie de mousse, ou encore conçue en matériau PVC. Les bateaux utilisent des défenses mobiles portables pour anticiper les points de contact avec le quai ou la coque d'autres bateaux lors de leur accostage. Les ports utilisent des défenses fixes, vissées ou suspendues aux quais.

  • De petite taille et utilisée sur les bateaux de plaisance, on l'appelle couramment pare-battage
  • Les plus grandes sont nommées Yokohama[1], et sont utilisées à la mer pour les transbordements de cargaison, les ravitaillements en combustible entre grands navires, sur des bâtiments militaires de gros tonnage du fait d’une faible pression exercée sur la coque[réf. nécessaire] ou dans des ports à grands marnages fréquents.
  • Lorsque la défense est sphérique on l'appelle ballon, lentille ou encore pare battage boule.
  • On trouve également des défenses en textile technique gonflable et dégonflable [2].

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Exemples de défenses en recyclage[modifier | modifier le code]

  • Utilisation d'un vieux pneu.
  • Utilisation de bois.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :