Décoration végétale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La décoration végétale se traduit par des motifs inspirés de la nature. Ces motifs tapissent les murs des palais orientaux, comme les palais occidentaux classiques.

Palais mauresques[modifier | modifier le code]

Ce type de décoration stylisée traduit l'art floral dans son expression musulmane.

Symbolique[modifier | modifier le code]

Jardins élevés du Généralife

Pour les guerriers musulmans des déserts, la végétation luxuriante des latitudes de la péninsule Ibérique leur inspire les délices du Paradis; cette conception influe sur l'architecture et la décoration murale intérieure.

Cet art pictural ne se limite pas à un seul espace comme le serait le cadre d'une peinture occidentale; il revêt littéralement tous l'espace disponible sur les façades, soit en surface soit sous forme de liserés décoratifs linéaires, comme si la répétition des motifs se suffisait à elle-même.

Motifs variés[modifier | modifier le code]

Lierre grimpant, portique des jardins du Partal

Outre le lierre, les feuilles et fruits de la palme, la grenade et l'ananas donnent des inspirations fortes pour les motifs ; de même le pistil des fleurs. Les artistes cherchent à ramener la représentation à un motif stylistique simplifié, qui contient l'essence du modèle; ce motif est ensuite répété infiniment sur les parois.

évolution nasride[modifier | modifier le code]

  • les artistes sous les Almohades introduisirent des motifs asymétriques figurant des feuilles doubles;
  • Sous les Almoravides, ce sont des lobes multiples qui apparaissent, inspirés de la palme;
  • les Nasrides reprennent ces motifs et introduisent la feuille lisse comportant un seul lobe, avec ou sans tige (ca'liz, à vérifier). Le résultat est proche du lys stylisé, symbole héraldique de Florence ou des rois de France.


Palais occidentaux[modifier | modifier le code]