Cyrus Ier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Perse antique
Cet article est une ébauche concernant la Perse antique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Cyrus Ier ou Kuraš (v. 610 – v. 580 av. J.-C.) est un membre de la dynastie des Achéménides, souverain d'Anshan.

Il est mentionné dans certaines généalogies royales, selon lesquelles il serait le petit-fils du fondateur mythique, Achéménès, et le fils de Teispès. Ainsi, Hérodote (VII, 1) fait dire à Xerxès : « Qu'on ne me regarde plus comme fils de Darius, qui comptait parmi ses ancêtres Hystaspes, Arsamès, Armnès, Teispès, Cyrus, Cambyse, Teispès et Achéménès, si je ne me venge pas des Athéniens[1]. » Cependant, il ne figure pas sur l'inscription de Behistun, gravée sur l'ordre de Darius Ier.

C'est probablement lui qui est mentionné dans un sceau de style néo-élamite (PFS 93*) portant l'inscription : « Kuraš d'Anšan, fils de Teispès ». On l'identifie également au « Kuraš, roi de Parsumaš » d'une inscription de l'Assyrien Assurbanipal (669-630 av. J.-C.) : Kurash doit faire allégeance à ce dernier et envoyer son fils aîné en otage à Ninive. Kuraš serait Cyrus Ier et Parsumaš, la Perse. Cependant, cette interprétation est contestée.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Traduction de Larcher, disponible en ligne.

Bibliographie[modifier | modifier le code]