Cyrille Pouget

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pouget.
Cyrille Pouget
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (44 ans)
Lieu Metz (Moselle)
Période pro. 1992 - 2006
Poste Attaquant
Pied fort Droit
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1992-1996 Drapeau de la France FC Metz 080 0(27)
1996 Drapeau de la Suisse Servette FC 020 00(9)
1997 Drapeau de la France Paris SG 023 00(4)
1997-1999 Drapeau de la France Le Havre 055 0(17)
1999-2002 Drapeau de la France Marseille 029 00(6)
2001 Drapeau de la Suisse AC Bellinzone 007 00(1)
2001-2002 Drapeau de la France AS Saint-Étienne 012 00(2)
2003 Drapeau de la France FC Metz 014 00(2)
2003-2006 Drapeau du Luxembourg Jeunesse d'Esch 049 0(29)
1992-2006 Total 289 0(97)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1996-1997 Drapeau de la France France 003 00(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Cyrille Pouget, né le à Metz en Moselle, est un footballeur international français qui évolue au poste d'attaquant durant les années 1990 et 2000.

Lors de ses années à Metz, Pouget forme un duo efficace avec Robert Pirès qui amène la presse à les surnommer les PP flingueurs.

Biographie[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

À ses débuts, Cyrille Pouget forme avec Robert Pirès au Football Club de Metz le duo des « PP (ou pépés) flingueurs ». Lors de leurs célébrations, ils saluent leurs buts en feignant de se tirer dessus. En 1996, il quitte le FC Metz pour rejoindre le Servette de Genève. Il n'y reste que six mois et rentre alors en France au Paris Saint-Germain. Il dispute 14 matchs de première division avec le club parisien et inscrit deux buts. Sur la scène européenne, il participe au match aller de la finale de la Supercoupe d'Europe, et entre en jeu à la 61e minute, le PSG s'inclinant à domicile 6-1 contre la Juventus. En Coupe des Coupes, il dispute cinq matchs de C2 où le PSG atteint la finale. Lors du quart de finale contre l'AEK, il entre en jeu à l'aller et au retour. Il rentre également en demi-finale contre le Liverpool Football Club. En finale, il remplace Loko à la 78e mais le PSG s'incline 1-0 contre le FC Barcelone.

Il rejoint Le Havre à l'été 1997. Il est contrôlé positif aux anabolisants (nandrolone) le 12 septembre 1997 après le match Bordeaux-Le Havre. Il est suspendu le 2 juillet 1998 pour 18 mois dont 6 ferme, sanction confirmée en appel le 18 août 1998. La demande de conciliation du Comité national olympique du sport français (CNOSF), saisie du dossier, est rejetée par la FFF, le 8 septembre 1998, et l’attaquant purge l'intégralité de la sanction[1].

Lors du mercato d'hiver de la saison 1999-2000, l'Olympique de Marseille le recrute dans l'espoir de reformer le duo Pouget-Pirès. Il dispute 12 matchs en première division ainsi que trois matchs en Ligue des champions. Il perd ensuite la confiance des entraîneurs olympiens qui le prêtent à Bellinzone en Suisse, puis à Saint-Étienne en deuxième division.

En fin de contrat, il reste six mois au chômage avant de rebondir lors du mercato d'hiver au FC Metz durant la saison 2002-2003 où Metz remonte de Ligue 2 en Ligue 1. Après la montée, il signe en juillet 2003 au Luxembourg. Il évolue à la Jeunesse d'Esch, un club de la première division luxembourgeoise. Il remporte le championnat dès sa première saison. Il y reste jusqu'en 2006, où le 2 juin, il décide d'arrêter sa carrière professionnelle et signe une licence amateur au SC Marly avec son ancien partenaire du FC Metz, Didier Lang.

En juin 2010, Cyrille a décidé de boucler la boucle en retrouvant son club formateur, le Thionville FC.

Avec les Bleus[modifier | modifier le code]

Cyrille Pouget a porté le maillot de l'équipe de France à trois reprises au cours de trois matchs amicaux . Il n'a jamais été titulaire se contentant d'apparitions en fin de match.

Carrière[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]