Cyrille Melchior

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cyrille Melchior
Illustration.
Fonctions
Président du conseil départemental de La Réunion
En fonction depuis le
(4 ans et 29 jours)
Élection
Réélection
Prédécesseur Nassimah Dindar
Conseiller départemental de La Réunion
En fonction depuis le
(6 ans, 9 mois et 14 jours)
Avec Marie-Gertrude Carpanin
Adèle Odon
Élection 29 mars 2015
Réélection 27 juin 2021
Circonscription Canton de Saint-Paul-1
Prédécesseur Gérald Incana
Conseiller général de La Réunion

(15 ans, 1 mois et 15 jours)
Élection 6 février 2000 (partielle)
Réélection 18 mars 2001
9 mars 2008
Circonscription Canton de Saint-Paul-2
Prédécesseur Joseph Sinimalé
Successeur Patrick Dorla
Sandra Sinimalé
Biographie
Nom de naissance Jean Cyrille Melchior
Date de naissance (60 ans)
Lieu de naissance Saint-Paul (La Réunion)
Nationalité Française
Parti politique UDF, UMP puis LR
Diplômé de ENACT d’Angers
Profession Attaché territorial

Cyrille Melchior, né le à Saint-Paul (La Réunion), est un homme politique français. Il est président du conseil départemental de La Réunion depuis 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Titulaire du baccalauréat B et d’un BTS comptabilité et gestion à Saint-Denis, il est attaché territorial (ENACT d’Angers)[1].

Agent comptable à Air France en 1982, il est affecté à la gestion du personnel à l’Agence Havas Réunion à Saint-Denis, de 1982 à 1983. Il est ensuite volontaire à l’aide technique puis chef du service budget et finances à la région Réunion de 1983 à 1999[1].

Directeur général des services à la mairie de Salazie de 1999 à 2004, il est promu cette dernière année directeur général adjoint de la communauté intercommunale Réunion Est (CIREST), chargé des finances[1].

En 2009, il intègre le cabinet du président de la communauté intercommunale des Villes solidaires (CIVIS)[1].

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Successivement membre de l’UDF, de l’UMP puis de LR, il est élu conseiller général de La Réunion pour le canton de Saint-Paul-2 en à la faveur d’une élection partielle[2]. Il est réélu en 2001, puis dès le premier tour en 2008[3].

Lors de l’élection municipale partielle de 2009 à Saint-Paul, il se voit refuser l’investiture de l’UMP, au profit de l’ancien maire, Alain Bénard[4]. Il mène une liste divers droite, qui réunit 21,2 % des voix au premier tour[5]. Bien qu’en position de se maintenir au second tour, il se rallie à Alain Bénard[6].

Après la victoire de la droite aux élections municipales de 2014 à Saint-Paul, il devient 2e adjoint au maire Joseph Sinimalé, chargé des finances et du budget, et 10e vice-président du Territoire de la Côte Ouest (TCO)[7], fonction qu’il abandonne en 2018[8],[9].

Il est conseiller départemental pour le canton de Saint-Paul-1 depuis 2015[10].

Candidat aux élections législatives de 2017 dans la 2e circonscription de La Réunion, il est nettement devancé, dès le premier tour, par la députée sortante Huguette Bello[11], et est battu au second tour avec 26,4 % des voix[12].

Le , il est élu président du conseil départemental de La Réunion, succédant à Nassimah Dindar[13]. En , il devient président de la commission Outre-mer de l’Assemblée des départements de France (ADF)[14].

Avec le président du conseil régional, Didier Robert, il apporte son soutien à la liste La République en marche d’Emmanuel Macron lors des élections européennes de 2019[15].

Candidat à sa réélection dans le canton de Saint-Paul-1 lors des élections départementales de 2021, il arrive largement en tête au premier tour avec plus de 60 % des suffrages exprimés, mais la forte abstention ne lui permet pas d’être directement élu[a],[16]. Il est réélu au second tour avec 66,8 % des voix[17],[18]. Dans la foulée, il est reconduit à la présidence du conseil départemental de La Réunion[19],[20],[21].

Détail des mandats et fonctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les résultats du premier tour tiennent compte de l'abstention : il faut obtenir un nombre de suffrages au moins égal au quart du nombre des électeurs inscrits pour être directement élu et pas seulement la majorité absolue des suffrages exprimés (article L. 193 du Code électoral).

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « Fiche de Cyrille Melchior », sur reunionnaisdumonde.com, (consulté le ).
  2. « Trois élections cantonales partielles », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. « Cantonales : Saint-Paul 2 : Cyrille Melchior haut la main », sur clicanoo.re, (consulté le ).
  4. « Élections municipales partielles : 5 listes à Saint-Paul, 3 à Saint-Louis », sur ipreunion.com, (consulté le ).
  5. Ministère de l’Intérieur, « Élections municipales partielles 2009 », sur interieur.gouv.fr (consulté le ).
  6. Pierrot Dupuy, « Bénard – Melchior : c'est signé ! », sur zinfos974.com, (consulté le ).
  7. « Joseph Sinimalé élu sans surprise président du TCO », sur zinfos974.com, (consulté le ).
  8. « Compte-rendu du Conseil communautaire du 17 septembre 2018 » [PDF], sur tco.re, (consulté le ).
  9. « TCO : coup de gueule sur l’indemnité de Marc-André Hoarau », sur clicanoo.re, (consulté le ).
  10. « Cyrille Melchior », sur departement974.fr (consulté le ).
  11. « Net avantage à Huguette Bello face à Cyrille Melchior », sur outremernews.fr, (consulté le ).
  12. Ministère de l’Intérieur, « Résultats des élections législatives 2017 », sur interieur.gouv.fr (consulté le ).
  13. « Cyrille Melchior devient le nouveau Président du Département », sur freedom.fr, (consulté le ).
  14. « Cyrille Melchior est le nouveau président de la Commission Outre-mer de l’ADF », sur outremers360.com, (consulté le ).
  15. « La Réunion : les présidents de la région et du département soutiennent Nathalie Loiseau », sur lefigaro.fr, (consulté le ).
  16. François Benito, « Cyrille Melchior en pole position pour sa réélection », sur lequotidien.re, (consulté le ).
  17. François Benito, « Départementales : Cyrille Melchior réélu à Saint-Paul », sur lequotidien.re, (consulté le ).
  18. « Départementales : le président sortant, Cyrille Melchior, loin devant avec 66,81% des voix dans le canton 17 Saint-Paul 1 », sur la1ere.francetvinfo.fr, (consulté le ).
  19. « Politique : Cyrille Melchior réélu président du conseil départemental », sur lequotidien.re, (consulté le ).
  20. « Le président sortant, Cyrille Melchior, à nouveau élu à la tête du Département », sur la1ere.francetvinfo.fr, (consulté le ).
  21. « Cyrille Melchior réélu à la présidence du département de La Réunion », sur lesechos.fr, (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]