Cyril Deverell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Général Sir Cyril Deverell
Image illustrative de l'article Cyril Deverell

Naissance
Saint-Pierre-Port, Guernesey
Décès (à 72 ans)
Lymington, Hampshire
Origine Drapeau de Grande-Bretagne Britannique
Arme infanterie
Grade General
Années de service 1895 – 1937
Conflits 4e guerre anglo-ashanti
Première Guerre mondiale
Commandement 3e division
53e division
Western Command (United Kingdom)
Eastern Command (United Kingdom)
Faits d'armes seconde bataille d'Ypres
bataille de la Somme
bataille d'Arras
Bataille de la Lys
Distinctions Chevalier Grand Croix de l'Ordre du Bain
Chevalier Grand Croix de l'Ordre de l'Empire britannique

Sir Cyril John Deverell GCB,KBE, est né le à Saint-Pierre-Port à Guernesey et mort le à Lymington dans le Hampshire. C'est un Field Marshal britannique qui combat lors de la 4e guerre anglo-ashanti et la Première Guerre mondiale. Il sert comme Chief of the Imperial General Staff de 1936 à 1937.

Biographie[modifier | modifier le code]

Premières années[modifier | modifier le code]

Deverell est né le à Saint-Pierre-Port à Guernesey, il est le fils du lieutenant John Baines Deverell Seddon et d'Harriet Strappini Deverell (née Roberts). Il étudie à la Bedford School. Deverell est intégré au Prince of Wales's West Yorkshire Regiment le . Il participe à la 4e guerre anglo-ashanti en 1896. Il est promu lieutenant le , adjudant le puis capitaine le au sein de son régiment.

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Au cours de la Première Guerre mondiale, Deverell est brigadier major dans la 85e brigade d'infanterie au sein du Corps expéditionnaire britannique. Il participe à la seconde bataille d'Ypres en avril 1915, il est ensuite nommé major le .
Deverell devient le commandant du 4e bataillon du East Yorkshire Regiment en juillet 1915, il dirige à partir du la 20e brigade d'infanterie. Le , il est promu Lieutenant-colonel et participe à l'automne à la bataille de la Somme. Avec sa brigade, il occupe le flanc droit de la 21e division d'infanterie au cours de la bataille de la crête de Bazentin. Deverell devient le commandant de la 3e division d'infanterie quand Sir Aylmer Haldane le commandant précédent est nommé à la tête du 6e corps d'armée.

Deverell dirige la 3e division d'infanterie au cours de la bataille d'Arras puis participe aux dernières actions de la bataille de Passchendaele. Sa troupe est ensuite stationnée dans le secteur de la Somme, avant de participer à la bataille de la Lys pour soutenir les troupes portugaises. La 3e division participe ensuite à l'offensive des Cent-Jours jusqu'à l'armistice avec l'Allemagne du .
Deverell reçoit l'Ordre du Bain en 1918 et la croix de guerre en 1919.

Après guerre[modifier | modifier le code]

Deverell commande la 3e division d'infanterie jusqu'au date de sa nomination à la tête de la 53e Welsh Division. Il part en Inde le diriger le district des Provinces Unies. Il est ensuite affecté au quartier général de l'armée des Indes à partir du . Il est promu lieutenant-général le , il devient chef d'état-major général de l'armée indienne en 1930.
Deverell est nommé commandant en chef du Western Command le , il est promu général le puis devient commandant en chef de l'Eastern Command le .
Le , Deverell devient l'aide de camp du Roi. Il est nommé colonel du Prince of Wales's West Yorkshire Regiment le . Il est Field Marshal le et occupe le poste de chef d'état-major général impérial le jour même. Pendant qu'il occupe cette fonction, il met en avant l'importance pour l'Angleterre de disposer d'un corps expéditionnaire capable d'intervenir en Europe. En mai 1937, Leslie Hore-Belisha le nouveau secrétaire d'État à la Guerre, met en œuvre une politique d'économie et limite les dépenses de l'armée, en particulier sur les chars peu appréciée par Deverell. Le secrétaire d'État démet alors Deverell de ses fonctions, ce dernier se retire de l'armée le .
À la retraite, Deverell s'installe à Court Lodge à Lymington. Il devient lieutenant-adjoint de Southampton et s'intéresse à la politique locale. Il siège au conseil d'arrondissement et préside le comité local de défense lors de la Seconde Guerre mondiale. Il meurt le .

Notes et références[modifier | modifier le code]