Cyril Alata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cyril Alata
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Mouvement

Cyril Alata est un compositeur français né en 1968 d'une famille d'enseignants de la banlieue lyonnaise.

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Il passe son enfance près de Nice où il sera formé en musique par Michel Ravit et Nina Weinfeld. Il complète, 10 ans plus tard, à la fin des années 1990, sa formation au Conservatoire de Bordeaux, en classe de composition électroacoustique.

Carrière[modifier | modifier le code]

Pianiste et électroacousticien de formation, il a créé plusieurs bandes son pour le théâtre, bruitages, manipulations et articulations de « ready made » sonores avec la scène et/ou véritables compositions musicales. Ces Électrodramacoustiques (inspirées par Varèse, Ferrari, Berio) sont les fruits de conversations avec des plasticiens, des écrivains et des Compagnies, en particulier avec La Communauté inavouable, au sein d'un dispositif théâtral mis en scène par Clyde Chabot, ces quatre dernières années, Hamlet Machine de Heiner Müller, à La Ménagerie de verre (Paris) en 2001, au Forum Culturel du Blanc-Mesnil et à la Comédie de Saint-Étienne en 2004. Conversations aussi avec le Scarface Ensemble à Mulhouse depuis une expérience à l’ISSM (école d’éducateurs spécialisés) au printemps 2004, avec l’association MC2a (Bordeaux) au Festival Sigma 32, à l'Uzeste musical en 1996, à l'Institut français de Casablanca en 1997, au TILF à la Villette en 1998, avec la Compagnie Zygote à Bordeaux, en 1998. Au piano, il développe une démarche d’improvisation introspective, attiré par une simplification de la forme ; évoquer l’émergence d’éclats éphémères d’intimité. il tâche aussi d’explorer les possibilités acoustiques de cet instrument et de les prolonger par divers traitements électroniques et informatiques.

Cherchant et travaillant à la lisière du monde baroque et glacé des nouvelles technologies, il exprime sa nostalgie des enracinements en croisant ses différentes pratiques du piano, de la création sonore, de l’archivage audiovisuel et de divers bricolages scripturaux et « intellovocaux ». En plongeant dans le monde présent et passé, il expérimente à partir de « conversa(c)tions-frottements ».

Liens externes[modifier | modifier le code]