Cyriaque et Paule d'Urusi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cyriaque et Paule d'Urusi sont deux martyrs du IVe siècle.

Saints Cyriaque (ou Syriacus), martyr, et sa sœur Paule (ou Paula), vierge et martyre, âgée de moins de 18 ans, furent lapidés pour leur foi, vers 300-305, pendant la Persécution de Dioclétien[1]. Selon d'autres sources, ils étaient originaires d'Urusi (civitas Urcitana) en Tunisie. Arrêtés par un certain Silvanus, ils furent conduits devant le proconsul Caius Annius Anullinus à Carthage, ils subirent un interrogatoire, puis furent flagellés et exécutés à Tremetra.

Les habitants de Malaga se sont mis sous leur patronage lors de leur libération de l'occupation sarrasine[2], et ils sont représentés dans la cathédrale de l'Incarnation de Malaga. Ils sont fêtés le 20 juin.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Vie des Saints pour tous les jours de l'année, suivant l'ordre de l'Office Romain, 1849 Les plus illustres athlètes dans cette persécution furent Cyriaque et la vierge Paule. Amenés au tribunal du juge païen, à Malaga, ils rendirent compte de leur foi et souffrirent pour la défendre d'innombrables tortures et de cruels supplices. Rien ne pouvant leur faire renier Jésus-Christ, le-juge impie ordonna qu'ils fussent lapidés. Aussitôt ils courent pleins de joie au combat, et reçoivent avec intrépidité une grêle de pierres qui broie leurs corps, et sous laquelle ils tombent ensevelis. Les pierres se choquaient encore sur leurs membres brisés quand ils rendirent leurs âmes à Dieu, environ l'an du salut 300, le,18 juin.
  2. Saints Cyriaque et Paule