Cyprodinil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyprodinil
Image illustrative de l'article Cyprodinil
Identification
No CAS 121552-61-2
No ECHA 100.124.179
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C14H15N3  [Isomères]
Masse molaire[1] 225,289 ± 0,0129 g/mol
C 74,64 %, H 6,71 %, N 18,65 %,
pKa 4,44
Propriétés physiques
fusion 75,9 °C
Solubilité 13 mg·L-1 dans l'eau à 25 °C
Pression de vapeur saturante 3,68.10-6 mmHg à 25 °C
Précautions
Directive 67/548/EEC
Irritant
Xi



Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le cyprodinil est une substance active de produit phytosanitaire (ou produit phytopharmaceutique, ou pesticide), qui présente un effet fongicide, et qui appartient à la famille chimique des anilinopyrimidines.

Mode d'action[modifier | modifier le code]

Le produit a une action systémique et agit par inhibition de l'élongation des tubes germinatifs et des hyphes mycéliens.

Réglementation[modifier | modifier le code]

Sur le plan de la réglementation des produits phytopharmaceutiques :

Caractéristiques physico-chimiques[modifier | modifier le code]

Les caractéristiques physico-chimiques dont l'ordre de grandeur est indiqué ci-après, influencent les risques de transfert de cette substance active vers les eaux, et le risque de pollution des eaux :

Écotoxicologie[modifier | modifier le code]

Sur le plan de l’écotoxicologie, les concentrations létales 50 (CL50) dont l'ordre de grandeur est indiqué ci-après, sont observées :

Toxicité pour l’homme[modifier | modifier le code]

Sur le plan de la toxicité pour l’Homme, la dose journalière acceptable (DJA) est de l’ordre de : 0,03 mg·kg-1·j-1. Le cyprodinil a été démontré comme ayant une activité anti-androgène in vitro et pourrait se révéler être un perturbateur endocrinien in vivo[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. Orton F, Rosivatz E, Scholze M, Kortenkamp A, 2011 Widely Used Pesticides with Previously Unknown Endocrine Activity Revealed as in Vitro Anti-Androgens. Environ Health Perspect doi:10.1289/ehp.1002895. Consulté le 6 mars 2011