Cyprien Tokoudagba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cyprien Tokoudagba
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Cyprien Tokoudagba, né à Abomey (Bénin) en 1939 et mort le , est un peintre, modeleur et sculpteur béninois reconnu internationalement[1], qui a vécu et travaillé à Abomey.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cyprien Tokoudagba a participé en 1989 à l'exposition Magiciens de la terre à Paris, présentée simultanément au Centre Georges Pompidou et à la Grande Halle de la Villette. Son art est inspiré par la représentation des symboles religieux du vaudou qu'il a utilisés pour la décoration de nombreux temples et édifices vaudous (sculptures et peintures murales), mais son originalité et son succès sont liés au fait qu'il a sorti cet art des espaces religieux pour l'amener aux espaces d'exposition. Il est l'un des artistes africains les plus en vue. Tokoudagba prend part à la Biennale Bénin et ses bas-reliefs sont toujours visibles dans les villages autour d'Abomey.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marlène Biton, « Permanences, ruptures et tradition du statut de l'artiste à Abomey », in Gaëlle Beaujean-Baltzer (dir.), Artistes d'Abomey, Musée du quai Branly, Paris, Fondation Zinsou, 2009, p. 90 (catalogue de l'exposition du 10 novembre 2009 au 31 janvier 2010 au musée du quai Branly) (ISBN 978-9-057791-10-9)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]