Cyperus longus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Souchet odorant

Souchet odorant

Cyperus longus (ou souchet odorant) est une plante appartenant au genre Cyperus et à la famille des Cypéracées. Il est également connu sous les noms de souchet long, ou souchet allongé.

C'est une plante des milieux marécageux qui est maintenant commercialisée pour agrémenter le bord des mares de jardin.

Description[modifier | modifier le code]

Cyperus longus, souche

Cyperus longus est une plante développant une souche rampante[1] (rhizome robuste, un peu noueux) et une tige dressée atteignant 1,5 m, à section triangulaire typique (trigone).

De la souche, jaillissent au printemps de longues feuilles plates de 3-10 mm de large et de 30-40 cm de long, carénées[N 1], luisantes, au bord rude. De couleur vert clair, elles prennent des teintes orangées à l'automne.

En été, de longues hampes droites et dressées, de 1 m à 1,5 m de haut, de section triangulaire, portent quelques longues feuilles étalées (bractées externes) et plusieurs inflorescences.

L'inflorescence est une cyme composée[2] d'une dizaine d'épis, portant chacun de 4 à 25 épillets brun rougeâtre à maturité. Les bractées externes sont plus longues que l'inflorescence. Les fleurs se trouvent à l'aisselle d'écailles brun foncé ou brun roussâtre. La fleur possède 3 étamines et un style trifide. La floraison se fait de fin juillet à septembre.

Les fruits sont des akènes noir brunâtre.

Sous-espèces[3] :

  • Cyperus longus subsp. badius (Desf.) Bonnier & Layens, 1894, souchet bai (inflorescence plus compacte)
  • Cyperus longus L. subsp. longus, (grande taille)

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Cyperus fenzelianus Steud.
  • Chlorocyperus longus (L.) Palla
  • Cyperus amoenus Kunth
  • Cyperus emarginatus Schrad.

Écologie[modifier | modifier le code]

Le souchet odorant pousse dans toute l'Europe, en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie centrale[4]

Le souchet allongé est une plante des milieux humides. Elle croît dans les prairies marécageuses, sur les bords des fossés et des rivières (en particulier les bords des champs de maïs près des rivières).

Utilisation[modifier | modifier le code]

  • Médicinale

Le souchet a un rhizome aromatique à odeur de violette qui a été utilisé pour faire des parfums. Au XIXe siècle, il était considéré comme tonique et stomachique[5],[6].

L'usage médicinal des cyperus remonte à l'Antiquité égyptienne et à l'Antiquité grecque et latine. Outre le papyrus (Cyperus papyrus), les anciens Égyptiens connaissaient plusieurs espèces de Cyperus dont le souchet comestible (Cyperus esculentus) qu'ils utilisaient dans de nombreuses formulations médicinales et Cyperus longus qui pouvaient être utilisés dans la confection de parfums[7]. L'encyclopédiste romain Pline au Ier siècle, décrit un cyperus[8] comme « un jonc anguleux » dont le rhizome « est un remède infaillible contre la morsure des serpents et la piqure des scorpions...On l'applique sur les ulcères rongeant, et surtout sur ceux de l'estomac, avec du vin et du vinaigre » (HN, XXI, 115-118). Il indique aussi que le cypexrus est utilisé en parfumerie. À la même époque, Dioscoride mentionne aussi cypira pour son aptitude à guérir les blessures de scorpions, les refroidissements, les obstructions de matrice et les ulcères[7] (MD, 1,4). Le souchet continuera à être mentionné au cours des siècles suivants par des médecins comme Oribase (IVe siècle) ou Prospero Alpini (XVIe siècle), etc.

  • Ornementale

Le souchet odorant est une sorte de « papyrus » de nos régions tempérées ne craignant pas le froid. Il est assez rustique puisqu'il peut supporter jusqu'à −15 °C.

Il peut être installé près des bassins d'eau ou des mares de jardin. Il se répand rapidement grâce à ses rhizomes.

Il est de culture facile dans tout sol humide, humifère ou marécageux. Il supporte une submersion permanente d'une dizaine de centimètres mais préfère les berges en pente douce où l'eau affleure à peine[9]. Il est de croissance rapide et demande peu d'entretien.

Il peut être utilisé en groupe pour créer des effets de masse, comme constituer un fond de scène.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. saillie longitudinale à section triangulaire

Références[modifier | modifier le code]

  1. Richard Fitter et Alastair Fitter, Guide des GRAMINÉES carex, joncs, fougères, Delachaux & Nestlé, , 256 p.
  2. (fr) Référence Tela Botanica (France métro) : Cyperus longus subsp. longus, Cyperaceae
  3. florealpes
  4. (en) Référence GRIN : espèce Cyperus longus
  5. The Botanist's Companion, Volume II by Salisbury, comp
  6. (en) John Lindley, A natural system of botany,
  7. a et b Richard-Alain Jean, La mère, l'enfant et le lait en Égypte ancienne, Editions L'Harmattan, , 518 p. (ISBN 978-2-296-44703-5 et 2-296-44703-1, lire en ligne)
  8. Pline l'Ancien, Histoire naturelle de Pline, C. L. F. Panckoucke,
  9. Promessesdefleurs

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :