Cynopterus sphinx

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les chiroptères
Cet article est une ébauche concernant les chiroptères.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Cynopterus sphinx est une espèce de chauve-souris, du genre Cynopterus. On la trouve en Inde, en Indochine et en Indonésie.

Comportement[modifier | modifier le code]

Femelle de chauve-souris pratiquant une fellation[1].

Une étude de 2009 a relevé que la copulation dorso-ventrale s'accompagnait souvent chez cette espèce de la pratique par la femelle d'une forme de fellation : en penchant la tête, celle-ci lèche la hampe ou la base du pénis de son partenaire, à l'exclusion du gland qui a déjà pénétré le vagin ; le mâle n'interrompt jamais la pénétration au cours de cette action. Ce comportement a une incidence positive sur la durée totale de la copulation : selon les résultats de l'étude, chaque seconde supplémentaire de fellation augmente le temps de copulation d'environ six secondes ; en outre, la copulation dure sensiblement plus longtemps quand il y a fellation que dans le cas contraire. Les auteurs proposent quatre hypothèses explicatives en termes de bénéfice adaptatif : en lubrifiant et en stimulant le pénis, la fellation permettrait d'augmenter la durée de la copulation ; la copulation prolongée pourrait elle-même être une méthode de préservation du couple, les partenaires se séparant généralement post coitum pour rejoindre des groupes unisexués ; la salive aux propriétés antimycosiques et antibactériennes de la femelle préviendrait des maladies sexuellement transmissibles ; enfin, lécher les organes génitaux pourrait faciliter la détection et l'identification de signaux chimiques liés au complexe majeur d'histocompatibilité (CMH) et intervenant dans le choix du partenaire[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Min Tan, Gareth Jones, Guangjian Zhu, Jianping Ye, Tiyu Hong, Shanyi Zhou, Shuyi Zhang et Libiao Zhang, « Fellatio by Fruit Bats Prolongs Copulation Time », PLoS ONE, vol. 4, no 10,‎ (DOI 10.1371/journal.pone.0007595).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :