Cymbulia peronii

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sabot de Vénus

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Sabot de Vénus (homonymie).
Cymbulia peronii
Description de cette image, également commentée ci-après
Dessin scientifique ancien
Classification selon WoRMS
Règne Animalia
Embranchement Mollusca
Classe Gastropoda
Sous-classe Opisthobranchia
Ordre Thecosomata
Sous-ordre Pseudothecostomata
Super-famille Cymbulioidea
Famille Cymbuliidae
Genre Cymbulia

Nom binominal

Cymbulia peronii
Lamarck, 1819

Synonymes

  • Cymbulia borealis Bonnevie, 1913
  • Cymbulia peroni (sic)
  • forme Cymbulia peronii f. minor van der Spoel, 1976
  • forme Cymbulia peronii f. peronii Blainville, 1818
  • variété Cymbulia peronii var. minor van der Spoel, 1976
  • Cymbulia proboscidea Lamarck, 1816
  • Cymbulia proboscidea Oken, 1815
  • Cymbulia quadridentata Gegenbaur, 1855

Le sabot de Vénus, Cymbulia peronii, est un gastéropode marin planctonique, de la biologie des Cymbuliidae.

Description et caractéristiques[modifier | modifier le code]

C'est un gastéropode pélagique transparent, au pied modifié en « ailes », équipé d'une partie dure portant cinq dents facilement visibles, et mesurant au total un peu plus de 6 cm à l'âge adulte[1].

La coquille, présente à l'état larvaire, est perdue secondairement et remplacée par une pseudo-coquille, la pseudoconque, de nature cartilagineuse, transparente. Cette pseudoconque présente une adaptation au mode de vie planctonique, car, d'une part, sa densité plus faible confère une meilleure flottabilité à l'animal, et, d'autre part, la transparence constitue une forme de camouflage en milieu marin ouvert. Cette pseudoconque est parfois retrouvée sur les plages dans les laisses de mer, et communément appelée « sabot de Vénus »[2].

Le « sabot »

Habitat et répartition[modifier | modifier le code]

On trouve cette espèce dans tout l'espace Atlantique, Méditerranée comprise[1].

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]