Cymbopogon martini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Cymbopogon martinii)

Palmarosa

Cymbopogon martini
Description de cette image, également commentée ci-après
Cymbopogon martini (Madhya Pradesh, Inde)
Classification selon GBIF
Règne Plantae
Embranchement Tracheophyta
Classe Liliopsida
Ordre Poales
Famille Poaceae
Genre Cymbopogon

Espèce

Cymbopogon martini
(Roxb.) W.Watson, 1882

Cymbopogon martini, le Palmarosa, est une espèce de plantes herbacées de la famille des Poacées et du genre Cymbopogon. Originaire d'Inde et d'Indochine, cette graminée est cultivée pour son huile essentielle dégageant une odeur douce et semblable à celle de la rose.

Noms français[modifier | modifier le code]

En français, Cymbopogon martini est nommé « Palmarosa[1],[2] », un nom vernaculaire donné en raison de l'arôme floral de rose parfumé qu'elle dégage[3]. Cette espèce est également appelée « Géranium des Indes », « Géranium Indien », « herbe à Gingembre », « e Rosha » et « herbe à Rosha »[réf. nécessaire].

Description et répartition[modifier | modifier le code]

Exsiccata de Cymbopogon martini récolté dans l'Uttar Pradesh en Inde.

Cette graminée pousse assez haut, allant de 1 à 3 mètres de hauteur avec une couleur vert pâle et une tige forte et mince. Cette espèce pousse lentement, prenant trois mois pour fleurir. Le Palmarosa pousse à l'état sauvage dans les zones humides des provinces de l'Inde, du Népal et de l'Indochine[4].

Culture[modifier | modifier le code]

En dehors de son biotope d'origine, le moyen le plus efficace de faire pousser du Palmarosa est dans une pépinière fortement irriguée et un pH du sol de 7 à 8[5]. Deux ou trois jours avant de semer, il est préférable de submerger le sol d'eau pour augmenter son humidité au-dessus de 60%, ce qui améliore la germination des graines et le contrôle des mauvaises herbes. Il est également recommandé d'inonder le sol une fois par mois, prioritairement durant les 40 premiers jours. Le Palmarosa apprécie un sol à texture sableuse avec une faible teneur en azote, suffisamment de phosphore et de potassium. Les mauvaises herbes sont un problème, et, les garder hors des lits de pépinière par culture intercalaire et désherbage manuel augmente le rendement[6]. La culture intercalaire est pratiquée avec le Pois Cajan, ainsi que le mil et le sorgho. Le palmarosa peut être récolté trois à quatre fois par an[7],[8].

Huile essentielle[modifier | modifier le code]

L'huile essentielle de Palmarosa est utilisée pour les parfums et les cosmétiques à odeur de rose, ainsi qu'en aromathérapie[8]. Elle est extraite des feuilles et de la tige de la graminée par distillation durant deux à trois heures[9].

Propriétés[modifier | modifier le code]

L'huile essentielle de cette graminée est un nématicide[10], un insecticide[11], un insectifuge, notamment contre les moustiques[12], un bactéricide[13],[14],[8] et un fongicide[15].

Contre-indications[modifier | modifier le code]

Comme toutes les huiles essentielles, elle est déconseillée chez les femmes enceintes et chez les enfants de moins de 3 ans.

Synonymie[modifier | modifier le code]

Cymbopogon martini a pour synonymes[1] :

  • Andropogon calamus-aromaticus Royle
  • Andropogon martini Robx.
  • Andropogon martini Roxb.
  • Andropogon pachnodes Trin.
  • Andropogon pachnoides Trin.
  • Andropogon schoenanthus var. martini (Roxb.) Benth.
  • Andropogon schoenanthus var. martini (Roxb.) Hook.f.
  • Cymbopogon lanceifolium L.Liu
  • Cymbopogon martini var. sofia B.K.Gupta
  • Cymbopogon martinianus Schult.
  • Cymbopogon martinii (Roxb.) J.F.Watson
  • Cymbopogon motia B.K.Gupta
  • Cymbopogon pachnodes (Trin.) W.Watson
  • Cymbopogon pachnoides (Trin.) W.Watson
  • Gymnanthelia martini (Roxb.) Andersson

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b GBIF Secretariat. GBIF Backbone Taxonomy. Checklist dataset https://doi.org/10.15468/39omei accessed via GBIF.org, consulté le 7 décembre 2021
  2. Meyer C, « ed. sc., 2021 », Dictionnaire des Sciences Animales. [Online], Montpellier, France, Cirad,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. Rajeswara Rao, B.; Rajput, D.; Patel, R. (2014)., « "Improving Yield and Quality of Palmarosa [Cymbopogon martinii (Roxb.) Wats. Var. Motia Burk.] with Sulfur Fertilization". Journal of Plant Nutrition. 38 (3): 384–396. »
  4. Guenther, E (1952)., « Recent developments in essential oil production Economic Botany. 6 (4): 355–378 »
  5. Maheshwari, P.; Tandon, S. (1959)., « "Agriculture and economic development in India". Economic Botany. 13 (3): 205–242. »
  6. Singh, A.; Singh, M.; Singh, D. (1997)., « "Pre-plant weed control for a palmarosa (Cymbopogon martinii ) nursery". International Journal of Pest Management. 43 (1): 45–48. »
  7. Maheshwari, P.; Tandon, S. (1959)., « Agriculture and economic development in India »
  8. a b et c Rajeswara Rao, B.; Kaul, P.; Syamasundar, K.; Ramesh, S. (2005)., « Chemical profiles of primary and secondary essential oils of palmarosa (Cymbopogon martinii (Roxb.) Wats var. motia Burk.) »
  9. Kumaran, A.; D'Souza, P.; Agarwal, A.; Bokkolla, R.; Balasubramaniam, M. (2003)., « "Geraniol, the putative anthelmintic principle of Cymbopogon martinii". Phytotherapy Research. 17 (8): 957. »
  10. Kumaran, A. M.; D'souza, P; Agarwal, A; Bokkolla, RM; Balasubramaniam, M; et al. (2003), « "Geraniol, the putative anthelmintic principle of Cymbopogon martinii". Phytotherapy Research. »
  11. Kumar, R.; Srivastava, M.; Dubey, N. K. (2007), « "Evaluation of Cymbopogon martinii oil extract for control of postharvest insect deterioration in cereals and legumes". Journal of Food Protection. »
  12. (en) Frédéric Baldacchino, Coline Tramut, Ali Salem, Emmanuel Liénard, Emilie Delétré, Michel Franc, Thibaud Martin, Gérard Duvallet et Pierre Jay-Robert, « Université Paul-Valéry (UM3), Montpellier, France »,
  13. « Wiki », Utiliser les Huiles Essentielles,‎ (lire en ligne, consulté le )
  14. Prashar, A.; Hili, P.; Veness, R.; Evans, C. (2003)., « Antimicrobial action of palmarosa oil (Cymbopogon martinii) on Saccharomyces cerevisiae »
  15. Prashar, A.; Hili, P.; Veness, R.; Evans, C. (2003)., « "Antimicrobial action of palmarosa oil (Cymbopogon martinii) on Saccharomyces cerevisiae". Phytochemistry. 63 (5): 569–575. »

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :