Cylindre central

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la botanique
Cet article est une ébauche concernant la botanique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le cylindre central ou stèle est la partie au centre de la tige (en vert) qui contient les vaisseaux conducteurs de xylème (les vaisseaux), en magenta ci-dessous, et de phloème (les tubes criblés), en bleu ciel.

L'évolution des stèles selon leur structure peut se définir comme suit :

- Protostèle : stèle primitive constituée d'un massif central de xylème entouré d'un anneau de phloème.

  • Haplostèle : stèle formée d'un noyau cylindrique de xylème entouré d'un anneau de phloème et généralement d'un endoderme (comme la stèle des plantes fossiles du Dévonien nommées Rhynia)
  • Actinostèle : stèle un peu plus évoluée dans laquelle le xylème dessine une forme étoilée, avec parfois des pointes qui fragmentent l'anneau de phloème.
  • Plectostèle : ici le xylème forme plusieurs ilôts toujours inclus dans le phloème.
Protostèles.jpg

- Siphonostèle : différente des trois précédentes par la présence d'une moelle au centre de l'anneau, cette stèle peut comporter deux anneau de phloème, à l'intérieur et à l'extérieur du xylème.

  • Solénostèle : quand apparaissent dans la tige des fenêtres foliaires, le cylindre s'ouvre et des parties conductrices s'isolent pour conduire dans les feuilles.
  • Dictyostèle : les fenêtres foliaires sont si nombreuses qu'il est quasiment impossible de repérer la structure cylindrique initiale.
  • Eustèle : Stèle constituée de faisceaux, association de xylèmes et de phloèmes.
    Siphonostèles.jpg