Cygnes se reflétant en éléphants

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cygnes se reflétant en éléphants
Artiste
Date
Type
Technique
Dimensions (H × L)
51 × 77 cm
Mouvement
Collection
Localisation
Cavalieri Holding, Co., Inc., Genève (Suisse)

Les Cygnes se reflétant en éléphants est une huile sur toile surréaliste peinte par Salvador Dalí.

Contexte historique[modifier | modifier le code]

La toile fut peinte à l'aide de la méthode paranoïaque-critique[1] et est basée sur des images doubles sur lesquelles le peintre travaillait alors[1].

Durant la seconde guerre mondiale, la toile fut spoliée par l'armée allemande durant l'occupation de la France et resta conservée au musée du Jeu de Paume, dans la Salle des martyrs de 1940 à 1944. Elle appartient aujourd'hui à Cavalière Holding, Co., Inc., à Genève (Suisse)[2]

Description[modifier | modifier le code]

Trois cygnes sur une mare devant des arbres se reflètent dans l'eau. Suivant le point de vue adopté, les reflets des cygnes peuvent être interprétés comme des éléphants, les têtes et les cous des cygnes forment les trompes des éléphants, leurs ailes en partie déployées les oreilles et le reflet des arbres forment les corps des pachydermes[1]. En fond, le peintre a représenté un paysage catalan aux couleurs d'automne. Il obtient des remous et des précipices par ses coups de pinceaux qui contrastent avec le calme de l'eau[3].

Outre l'illusion d'optique créant l'image double des cygnes-éléphants, Dali joue du contraste entre la grâce du cygne et le poids de l'éléphant et entre le calme de l'eau et le paysage tourmenté qui l'entoure[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Regards sur la peinture, p.20
  2. Catalogue raisonné des peintures de Salvador Dalí en www.salvador-dali.org
  3. Swans Reflecting Elephants, c.1937 en, Fulcrumgallery.com (lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Luisa Cogorno, Gaspare de Fiore, Gianni Gobba et Marina Robbiani, « Dali », Regards sur la peinture, Fabbri, no 12,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]