Cycle limite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En mathématiques, dans l'étude des systèmes dynamiques, on appelle cycle limite, ou cycle-limite sur un plan ou une variété bidimensionnelle une trajectoire fermée dans l'espace des phases, telle qu'au moins une autre trajectoire spirale à l'intérieur lorsque le temps tend vers .

On observe de tels comportements dans l'étude de certains systèmes non linéaires. Si toutes les trajectoires voisines approchent le cycle limite lorsque t , on parle de cycle limite stable ou attractif. Si en revanche cela se produit lorsque t , on parle de cycle limite instable ou non attractif.

Les cycles limites stables impliquent des oscillations maintenues. Toute perturbation qui éloignerait la trajectoire du cycle limite s'atténuerait avec le temps, pour revenir à ce cycle limite quand .

Cas de l'oscillateur de Van der Pol[modifier | modifier le code]

Cycle limite de l'oscillateur de Van der Pol

On peut observer un cycle limite stable pour l'oscillateur de Van der Pol. Toutes les trajectoires tendent à former une figure fermée : le système a tendance à maintenir des oscillations.

Cas général[modifier | modifier le code]

Le nombre de cycles limites d'une équation différentielle polynomiale fait l'objet de la seconde partie du seizième problème de Hilbert. Le théorème de Poincaré-Bendixson et celui de Bendixson-Dulac (en) prédisent l'existence, respectivement l'absence, de cycles limites pour les équations différentielles non linéaires en deux dimensions.

Références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Plan de phase