Cycle de l'absurde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Cycle de l’absurde)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le cycle de l'absurde est un terme utilisé par Albert Camus pour désigner une partie de son œuvre :

Albert Camus qualifie ainsi cette première réflexion sur l'absurde fondamental de la condition humaine qu'il faut analyser, concrétiser afin de pouvoir la dépasser et d'aller vers une révolte positive, qui doit déboucher sur un humanisme, c'est-à-dire une révolte sur sa condition qui doit rapprocher l'Homme des autres Hommes, ses frères.

De la même façon qu'il avait illustré le cycle de l'absurde par trois moyens littéraires essai/pièce de théâtre/récit-roman, il procédera de même pour le cycle de la révolte : essai (L'Homme révolté) / pièce de théâtre (Les Justes et L'État de siège) / récit-roman (La Peste).