Cyber-base

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cyber-base est un label français d'espace public numérique, géré par la Caisse des dépôts et consignations. La fin de ce dispositif national est annoncé pour le 31 décembre 2014[1].

L'objet d'une cyber-base est d'initier, des débutants aux plus confirmés, aux technologies de l'information et de la communication (TIC), dans le cadre d'ateliers en groupe ou individuel : découverte de l'environnement de l'ordinateur, maîtrise d'internet, initiation des logiciels de bureautique, initiation à l'image, la vidéo et au son...

Des créneaux horaires sont également réservés à l'accès libre.

Il existe plus de 800 Cyber-bases en France (DOM TOM y compris).

La première Cyber-base de France[2] fut inaugurée rue d'Alsace-Lorraine à Vesoul, dans la Haute-Saône, le 24 juin 1999, à l'initiative du sénateur-maire de Vesoul, Alain Joyandet. Presque dix ans plus tard, le 28 mai 2009, la première en milieu carcéral fut inaugurée au Centre pénitentiaire de Bordeaux-Gradignan[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « EPN : Fin du programme national Cyber-base », sur netpublic.fr, (consulté le 29 juin 2014).
  2. « La première Cyber-Base de France à Vesoul », sur le site de Vesoul (consulté le 12 novembre 2012).
  3. « Premier espace Cyber-Base en milieu carcéral », sur caissedesdepots.fr, (consulté le 29 juin 2014).