Cuvette congolaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Cuvette congolaise, également appelée cuvette centrale en République Démocratique du Congo[1], est une vaste plaine du nord-est du Congo et du nord-ouest de la République démocratique du Congo. Elle est traversée par le fleuve Congo et par la ligne de l'Équateur.

Géographie physique[modifier | modifier le code]

Carte topographique du bassin du Congo. La cuvette centrale figure en vert.

La cuvette congolaise correspond à la partie nord du Bassin du Congo. C'est une région sédimentaire limitée par des massifs granitiques à l'ouest (Gabon), au Sud(Kasai) et à l'Est (Kivu)[2]. L'altitude moyenne est d'environ 400 m.[3] Le fleuve Congo y effectue une grande boucle en coulant vers le Nord, l'Ouest puis le Sud au cours de laquelle il reçoit son principal affluent l'Oubangui; il sort ensuite de la cuvette en traversant au niveau de Kinshasa les monts de Cristal qui séparent la Cuvette centrale de l'Océan Atlantique.

Écologie[modifier | modifier le code]

vue aérienne de la rivière Lukenye et de ses méandres à travers la forêt de plaines dans la Cuvette centrale en RDC

Les pluies abondantes rendent possible le développement de forêts tropicales humides[4] qui forment la partie centrale de la forêt du bassin du Congo, le deuxième massif forestier tropical au monde après l'Amazonie. Ces écosystèmes sont encore en grande partie intacts, mais peu documentés. On y trouve des bonobos[5],[6], des éléphants de forêt[5],[7] et des gorilles[7].

Géographie humaine[modifier | modifier le code]

Parmi les peuples de la région, on compte les Mbochi[8], les Mongo, les Ngombe et les Batswa ou Baka.

Administration[modifier | modifier le code]

La Cuvette a donné son nom aux départements de la Cuvette et de la Cuvette-Ouest en République du Congo, et à l'ancienne province de la Cuvette-Centrale en République Démocratique du Congo.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site de Philippe Wyvekens sur le tourisme en RDC
  2. du Roselle 1947.
  3. page archivée de congonline.com
  4. Correspondant à quatre écorégions d'après le WWF : les forêts alluviales de l'est[1] et de l'ouest[2] du Congo de part et d'autre du fleuve, et les forêts de plaine du Congo central[3] à l'intérieur de la boucle du Congo.
  5. a et b WWF
  6. WWF
  7. a et b WWF
  8. Objets du livre de T. Obenga.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Équateur - au coeur de la cuvette congolaise, Musée royal de l'Afrique centrale, sous la direction de Jean Omasombo Tshonda. lire en ligne
  • Théophile Obenga, La cuvette congolaise : les hommes et les structures. Contribution à l'histoire traditionnelle de l'Afrique centrale, Présence africaine, Paris, 1976, VIII-172 p. + pl. (ISBN 2-7087-0325-0)
  • Bruno du Roselle, « La cuvette congolaise ; réalisations économiques et leurs répercussions sociales », Bulletin de l'Association de Géographes Français, nos 185-186,‎ , p. 44-50 (lire en ligne)