Curtis Roosevelt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Curtis Roosevelt
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Université Columbia
Scarborough Country Day School, New York (en)
Université Loyola Marymount
St. John's Northwestern Military Academy (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Père
Curtis Bean Dall (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Anna Roosevelt Halsted (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Eleanor Roosevelt Seagraves (en)
John Roosevelt Boettiger (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Arme
Grade militaire

Curtis Roosevelt (né Curtis Roosevelt Dall le à New York et mort le à Saint-Bonnet-du-Gard)[1] est un fonctionnaire et commentateur politique américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Curtis Roosevelt est le fils de d'Anna Roosevelt et de son premier mari, Curtis Bean Dall. Il est l'aîné des petits-enfants de l'ancien président des États-Unis, Franklin Delano Roosevelt.

Curtis Roosevelt a étudié à l'Université Columbia et à partir de 1964, il a tenu divers postes de fonctionnaire international au Secrétariat des Nations unies à New York. Il prit sa retraite en 1983, et vécut ensuite dans le sud de la France[2], intervenant régulièrement dans les médias français en tant que commentateur politique. Curtis Roosevelt fut professeur invité à l'École de diplomatie de Genève et apparut dans une douzaine de documentaires de la BBC, de la télévision publique américaine et de History Channel[3].

Il participa, en mars 2012, à la constitution du Collectif Roosevelt qui plaide pour une relance de l'économie française, par des réformes économiques et sociales, dont certaines s'inspirent directement du New Deal de son aïeul Franklin D. Roosevelt.

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Curtis Roosevelt, grandson of a president, dies at 86 », sur The Washington Post, (consulté le )
  2. [1] Interview de Curtis Roosevelt (article paru 4 décembre 2012 sur le site internet de La Tribune)
  3. [2] Biographie de Curtis Roosevelt

Liens externes[modifier | modifier le code]