Curtil-sous-Burnand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Curtil-sous-Burnand
Image illustrative de l'article Curtil-sous-Burnand
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Saône-et-Loire
Arrondissement Chalon-sur-Saône
Canton Cluny
Intercommunalité Communauté de communes entre Saône et Grosne
Maire
Mandat
Sylvie Sordet
2014-2020
Code postal 71460
Code commune 71164
Démographie
Population
municipale
134 hab. (2015 en augmentation de 6,35 % par rapport à 2010)
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 34′ 59″ nord, 4° 38′ 03″ est
Altitude Min. 209 m
Max. 402 m
Superficie 8,34 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Curtil-sous-Burnand

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Curtil-sous-Burnand

Curtil-sous-Burnand est une commune française située dans le département de Saône-et-Loire, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Clément-sur-Guye Burnand Saint-Gengoux-le-National Rose des vents
Burzy N Savigny-sur-Grosne
O    Curtil-sous-Burnand    E
S
Saint-Ythaire Bonnay

Toponymie[modifier | modifier le code]

Curtil est issu de l'ancien français courtil ("petite cour"), désignant généralement un jardin clos attenant à la maison.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
juin 1995 mars 2008 André Roussot    
mars 2008 mars 2014 Pascal Langlois    
mars 2014 en cours Sylvie Sordet    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[2].

En 2015, la commune comptait 134 habitants[Note 1], en augmentation de 6,35 % par rapport à 2010 (Saône-et-Loire : -0,05 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
472 625 634 601 624 552 520 516 537
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
521 524 505 503 480 461 419 346 326
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
329 342 311 240 209 200 203 196 175
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
164 161 157 134 130 138 129 127 134
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Nécropole mérovingienne de Munot.
  • Église Saint-Pierre de Curtil-sous-Burnand.
  • Le site de la nécropole mérovingienne de la Croix de Munot, fouillé de 1948 à 1959 sous la conduite du docteur Marcel Lafond (402 tombes explorées sur la période)[5]. Sur le site se trouve un abri protégeant deux sarcophages en pierre ainsi que la maquette du cimetière d'origine. Les objets retrouvés dans 159 tombes, quant à eux, sont conservés à Chalon-sur-Saône, au musée Denon[6].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  2. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  5. « Les cimetières mérovingiens de la côte chalonnaise et de la côte mâconnaise », article de Henri Gaillard de Sémainville paru dans la revue « Images de Saône-et-Loire » n° 44 de l'hiver 1979-1980, pages 25 à 28.
  6. José Ajot, La nécropole mérovingienne de la Croix de Munot à Curtil-sous-Burnand (Saône-et-Loire) : fouilles du docteur Lafond, Mémoire de l'Association française d'archéologie mérovingienne, Rouen, 1986.


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :