Curt von Bardeleben

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Curt von Bardeleben

Curt von Bardeleben (né à Berlin, le 4 mars 1861, mort à Berlin le 31 janvier 1924) était un comte et un maître d'échecs allemand qui s'est suicidé en se jetant par une fenêtre en 1924[1]. Sa vie et sa mort on inspiré Vladimir Nabokov pour son roman La Défense Loujine.

Carrière aux échecs[modifier | modifier le code]

Curt von Bardeleben a publié le magazine Deutsche Schachzeitung de 1887 à 1891.

Il finit

Son style de jeu était plus analytique et précis qu'intuitif[1].

Il doit sa célébrité à une partie perdue contre le champion du monde Wilhelm Steinitz au Tournoi d'Hastings 1895, en particulier parce qu'il aurait quitté la salle de jeu plutôt qu'abandonner.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Europe-Échecs n°609 d'avril 2011, p.64-65

Liens externes[modifier | modifier le code]