Curt Nimuendajú

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Stèle commémorative dans un parc de sa ville natale, Iéna (Allemagne)

Curt Nimuendajú (Iéna, - Santa Rita do Weil, ) est un ethnologue américaniste brésilien d'origine allemande.

Biographie[modifier | modifier le code]

Curt Unckel est né à Iéna, le 17 avril 1883, il émigre à São Paulo à l'âge de dix-neuf ans, sans bagages universitaires, mais avec un goût profond pour la vie des bois. Les premiers contacts de Nimuendajú, avec les indiens remontent à 1905, où il fit de longs séjours chez les indiens Guaranis de l'État de Sao Paulo. Il apprit très vite leur langue, et recueilli les matériaux de sa première monographie qui reste encore une œuvre de référence : Die Sagen der Erschaffung und Vernichtung der Welt as Grundlagen Apapokuva-Guarani[1].

Ticuna

En tant que fonctionnaire du Museu Paulista, et du Serviço de Proteção ao Índio, il ne cessa de parcourir la brousse à la recherche de tribus ou de vestiges de tribus dont il recueillit des vocabulaires, des textes linguistiques et des mythes.

En 1921, il réussit à soumettre pacifiquement les indiens Parintintin. Il publie également de très importants travaux sur les indiens Shipaya. Après avoir obtenu la nationalité brésilienne en 1922, il est désormais connu sous le nom de Nimuendajú, qui signifie « celui qui a su trouver son lieu » en Guarani.

De 1922 à 1924, il mène des recherches archéologiques sur des sites dans le moyen et bas Amazone, grâce à l'appui du musée ethnographique de Göteborg. Il fait des découvertes très importantes à l'est des Andes. Il révéla au monde scientifique la richesse et l'originalité de la céramique du bas Tapajóz.

Il disparaît en 1945, sur le haut Amazone, au milieu des indiens Ticuna prés de São Paulo de Olivença.

Publications[modifier | modifier le code]

  • (fr) Les Indiens Palikur et leurs voisins, 1926 (trad. française 2008)

Notes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]