Curro Savoy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Curro Savoy
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Curro Savoy[note 1], né en 1946 à Andújar, province de Jaén, est un musicien espagnol, spécialiste du sifflement.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il se forme artistiquement à Madrid et est remarqué alors qu'il est à peine âgé de 13 ans lors d'un radio-crochet. Il joue de la guitare dans un groupe formé avec d'autres amis, à la même période que Miguel Ríos et Victor Manuel.L'engouement qu'il provoque est tel à cette époque que les médias le surnomment « Le Roi du Rock 'n' roll»[réf. insuffisante].

Il est l'un des meilleurs interprètes de nombreux thèmes musicaux par la technique du sifflement dans des registres tels que la bossa nova le jazz le rock et le folk[1]. C'est également un imitateur des chants d'oiseaux. Il a notamment participé dans de nombreux spots publicitaires dont le plus connu est certainement celui de Coco Chanel, avec Vanessa Paradis dans le rôle de l'oiseau en cage[2].

Musiques de films[modifier | modifier le code]

En France, il travaille avec les compositeurs Jean-Marie Sénia et Pascal Chatain, apportant son interprétation sifflée sur les bandes originales des films Le serment de Mado, Une journée chez ma mère, Le cochon de Gaston et également sur celle du film d'animation Les contes de l'horloge magique, de Ladislas Starevitch.

Il vit actuellement entre la France et l'Espagne où il poursuit une carrière artistique.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. connu sous le pseudonyme de Kurt Savoy au début de sa carrière

Références[modifier | modifier le code]

  1. Chrystel Chabert, « Le siffleur Curro Savoy prépare un nouvel album », sur CultureBox, (consulté le 25 avril 2016)
  2. Camille-Solveig Fol, « Montpellier : Curro Savoy, l’incroyable vie d’un maître siffleur », Midi Libre,‎ (lire en ligne)