Culture du Soudan du Sud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Habitation dinka à Djouba
Le musicien Emmanuel Jal (2008)

Cet article aborde différents aspects de la culture du Soudan du Sud (environ 13 000 000 habitants en 2017).

Langues et peuples[modifier | modifier le code]

Le Soudan du Sud est composé de plus de 200 groupes ethniques différents parlant autant de langues et dialectes.

Traditions[modifier | modifier le code]

Quelques repères historiques :

Religions[modifier | modifier le code]

Symboles[modifier | modifier le code]

Folklore et Mythologie[modifier | modifier le code]

Croyances[modifier | modifier le code]

Pratiques[modifier | modifier le code]

Fêtes[modifier | modifier le code]

Fêtes légales
Date Nom Indication
1er janvier Jour de l'an Premier jour de l'année du calendrier grégorien
1er mai Fête du Travail Jour férié
9 juillet Fête de l’Indépendance Proclamée le samedi 9 juillet 2011
30 juillet Jour des martyrs Jour férié
25 décembre Noël Naissance de Jésus-Christ

Vie sociale[modifier | modifier le code]

Groupes humains[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Noms[modifier | modifier le code]

Société[modifier | modifier le code]

Éducation[modifier | modifier le code]

Étiquette(s)[modifier | modifier le code]

Droit[modifier | modifier le code]

État[modifier | modifier le code]

Stéréotypes[modifier | modifier le code]

Alimentation[modifier | modifier le code]

Cuisines[modifier | modifier le code]

  • Cuisine soudanaise, avec des variations importantes[3],[4]
  • Galettes : kisra, 'asidah, gourrasa
  • Soupes, dont bouillie de sorgho,
  • Légumes : oignons, aubergines, concombres, pommes de terre, carottes, haricots, pois chiches, fèves, lentilles,
  • Omelettes,
  • Salades,
  • Riz,
  • Ragoûts, à base de viande (bovine, caprine, poulet, ou poisson) et de viscères, de légumes (dont gombos),
  • Fromage blanc (gibna bayda, joubna, domiati (de Damiette),
  • Fruits : dattes, mangues, goyaves, tabaldi (du baobab), bananes, pommes, pamplemousses, citrons, oranges...
  • Douceurs : gâteau de semoule, baklawa, conish, halwiyat, zalabiya, crème caramel, macaron...

Boissons[modifier | modifier le code]

  • Eau,
  • Jus de fruits (mangue, orange, tabaldi (pulpe du fruit du baobab), fraise, banane, goyave, orange...)
  • Soda,
  • Bière,
  • Café jabana,
  • Thé (classique, vert, au lait),
  • Araqi ou araki, alcool de datte, interdit au nord

Santé[modifier | modifier le code]

Activités physiques[modifier | modifier le code]

Jeux populaires[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Arts martiaux[modifier | modifier le code]

Médias[modifier | modifier le code]

Presse écrite[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Internet[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

Artisanats[modifier | modifier le code]

Les savoir-faire liés à l’artisanat traditionnel relèvent (pour partie) du patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Mais une grande partie des techniques artisanales ont régressé, ou disparu, dès le début de la colonisation, et plus encore avec la globalisation, sans qu'elles aient été suffisamment recensées et documentées.

Arts visuels[modifier | modifier le code]

Dessin[modifier | modifier le code]

Peinture[modifier | modifier le code]

Sculpture[modifier | modifier le code]

Architecture[modifier | modifier le code]

Photographie[modifier | modifier le code]

Graphisme[modifier | modifier le code]

Arts du spectacle[modifier | modifier le code]

Musiques[modifier | modifier le code]

Danse[modifier | modifier le code]

Diverses ethnies (dont les Noubas) pratiquent traditionnellement des danses, encore bien mal renseignées (Danse africaine).

Théâtre[modifier | modifier le code]

Autres : marionnettes, mime, pantomime, prestidigitation[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Le programme Patrimoine mondial (UNESCO, 1971) n'a pour ce pays rien inscrit dans sa liste du Patrimoine mondial (au 14/01/2016).

Le programme Patrimoine culturel immatériel (UNESCO, 2003) n'a rien inscrit pour ce pays dans sa liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité (au 14/01/2016).

Le programme Mémoire du monde (UNESCO, 1992) n'a rien inscrit pour ce pays dans son registre international Mémoire du monde (au 14/01/2016).

Musées et autres institutions[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Abdalla Keri Wani, Islam in Southern Sudan : its impact : past, present and future, Khartoum University Press, Khartoum, Sudan, 2006, 250 p. (ISBN 978-99942-5014-1)
  • (en) Godriver Wanga-Odhiambo, Resilience in South Sudanese Women : Hope for Daughters of the Nile, Lexington Books Lanham, 2013, 241 p. (ISBN 9780739178676)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]