Culture du Nigeria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un élément culturel image illustrant le Nigeria
Cet article est une ébauche concernant un élément culturel et le Nigeria.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Masque Edo du XVIe siècle

La culture du Nigeria, vaste pays d'Afrique de l'Ouest, désigne d'abord les pratiques culturelles observables de ses 200 000 000 d'habitants. La culture du Nigeria est le témoin de nombreuses civilisations qui se sont succédé dans le pays.

Les plus anciennes traces de peuplement au Nigeria correspondent à la civilisation Nok qui remonte au premier millénaire avant l'ère chrétienne. Elle y laisse les plus anciennes statues connues en Afrique noire.

Peuples et langues[modifier | modifier le code]

Environ 500 langues sont encore vivantes dans le pays, correspondant à autant de groupes ethniques du Nigéria. 30 langues endogènes sont enseignées dans le système scolaire. Trois langues ont le statut de langues majeures : le haoussa, l’igbo et le yorouba, correspondant aux trois ethnies les plus peuplées, les Haoussas (22%), les Yorubas et les Igbos (18%).

Langue officielle durant la colonisation, l'anglais conserve ce statut qui facilite l’unité linguistique du pays. Le français est une langue étrangère enseignée.

Les principaux :Catégorie:Groupes ethniques du Nigéria (en) sont : Anlo, Ewe, Annang , Atyap, Bariba, Berom, Buduma, Chamba, Defaka, Dendi, Djerma, Ebira, Edo, Efik, Eket, Ekoi, Eleme, Esan, Etsakor, Fon, Fula, Goemai, Gwari, Hausa, Ibibio, Idoma, Igala, Igbo, Ijaw, Isoko, Itsekiri, Iwellemmedan, Jukun, Kamuku, Kanuri, Kilba, Kirdi, Kofyar, Kotoko, Kuteb, Longuda, Mafa, Mumuye, Nupe, Ogoni, Saro, Tarok, Teda, Tiv, Urhobo, Yoruba.

Traditions[modifier | modifier le code]

Religions[modifier | modifier le code]

Symboles[modifier | modifier le code]

Folklore et Mythologie[modifier | modifier le code]

Statuette d'orisha yoruba au musée africain de Lyon.
Origine : Abeokuta, au Nigéria

Croyances[modifier | modifier le code]

Pratiques[modifier | modifier le code]

Les pratiques sociales, rituels et événements festifs relèvent (pour partie) du patrimoine culturel immatériel de l'humanité.

Fêtes[modifier | modifier le code]

Vie sociale[modifier | modifier le code]

Groupes humains[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Noms[modifier | modifier le code]

Société[modifier | modifier le code]

Éducation[modifier | modifier le code]

Étiquette(s)[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

Listes[modifier | modifier le code]

État[modifier | modifier le code]

Stéréotypes[modifier | modifier le code]

Arts de la table[modifier | modifier le code]

Tilapia grillé servi avec du banku
Riz wolof (Ghana)

Cuisine(s)[modifier | modifier le code]

  • Céréales : riz, millet, sorgho
  • Tubercules : igname, manioc, patate douce
  • Fruits et légumes : banane, banane plantain, gombo, tomate, oignon, aubergine, ananas, pastèque, fruit de l'arbre à pain
  • Viandes : poulet, bœuf, mouton, chèvre, porc (chez les chrétiens seulement)
  • Poissons : poisson-chat, tilapia

Les produits de base sont le maïs, le mil, le sorgho, le riz, le gari (ou farine de manioc) et l'igname. La majorité des préparations emploient du piment, du sel, de l'oignon, de la tomate, du gombo, de l'huile de palme ou d'arachide

Boisson(s)[modifier | modifier le code]

Boissons non alcoolisées : jus de gingembre, d'hibiscus (zobo en haoussa), de divers fruits, kunu (boisson obtenue par macération de céréales germées), etc.
Boissons alcoolisées : bière, vin de palme.

Santé[modifier | modifier le code]


Activités physiques[modifier | modifier le code]

Jeux populaires[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Arts martiaux[modifier | modifier le code]

Médias[modifier | modifier le code]

En 2016, le classement mondial sur la liberté de la presse établi chaque année par Reporters sans frontières situe le Nigeria au 116e rang sur 180 pays[9]. Pays le plus peuplé d'Afrique, il compte une centaine de médias indépendants. Mais, dans un climat général de violence banalisée et d'impunité, exacerbé par les violences de Boko Haram dans le nord-est, les journalistes critiques sont la cible des autorités locales, de la police, parfois aussi de la population[10].

Presse écrite[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Internet (.ng)[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

Parmi les écrivains et poètes nigérians reconnus internationalement on trouve : Chinua Achebe, Elechi Amadi, Odia Ofeimum, Sola Osofisan, Chidi Anthony Opara, Ogaga Ifowodo, Maik Nwosu, Obi Nwakanma, Ben Okri, l'écrivain et producteur Ken Saro-Wiwa et le prix nobel de littérature Wole Soyinka.

Artisanats[modifier | modifier le code]

Arts graphiques[modifier | modifier le code]

Design[modifier | modifier le code]

Textiles[modifier | modifier le code]

Cuir[modifier | modifier le code]

Papier[modifier | modifier le code]

Bois[modifier | modifier le code]

Métal[modifier | modifier le code]

Poterie, céramique, faïence[modifier | modifier le code]

Verrerie d'art[modifier | modifier le code]

Joaillerie, bijouterie, orfèvrerie[modifier | modifier le code]

Espace[modifier | modifier le code]


Arts visuels[modifier | modifier le code]

L´art nigérian est très célèbre pour ses sculptures en bois (fétiche, masque). Ses masques servent lors de cérémonies rituelles coutumières, mais également lors de représentations de pièces de théâtre.

Notons une plaquette en ivoire datant du XVIe siècle qui illustre un combat entre deux navigateur blancs sur un vaisseau. Il s´agit probablement d´un combat entre négriers britannique et portugais. Les deux blancs sont représentés avec des cheveux excessivement long.

Parmi les artistes contemporains, l'anglo-nigérian Yinka Shonibare s'est construit une réputation internationale.

Dessin[modifier | modifier le code]

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

Peinture[modifier | modifier le code]

Sculpture[modifier | modifier le code]

Architecture[modifier | modifier le code]

Photographie[modifier | modifier le code]

Arts du spectacle[modifier | modifier le code]

Musique(s)[modifier | modifier le code]

Musique traditionnelle[modifier | modifier le code]

Musique moderne[modifier | modifier le code]

Parmi les principaux musiciens nigérians on peut citer :


Musique contemporaine[modifier | modifier le code]

Danse(s)[modifier | modifier le code]

Danseurs[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Autres : marionnettes, mime, pantomime, prestidigitation[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Le programme Mémoire du monde (UNESCO, 1992) n'a rien inscrit pour ce pays dans son registre international Mémoire du monde (au 15/01/2016).

Musées et autres institutions[modifier | modifier le code]

Liste du Patrimoine mondial[modifier | modifier le code]

Le programme Patrimoine mondial (UNESCO, 1971) a inscrit dans sa liste du Patrimoine mondial (au 12/01/2016) : Liste du patrimoine mondial au Nigeria.

Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité[modifier | modifier le code]

Le programme Patrimoine culturel immatériel (UNESCO, 2003) a inscrit dans sa liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité (au 15/01/2016) :

Soupe de poisson à l'huile de palme et au gari

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Toyin Falola, Culture and customs of Nigeria, Greenwood Press, Westport, Conn., 2001, XVIII-202 p. (ISBN 0-313-31338-5)

Discographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Drums of the Yoruba of Nigeria, Smithsonian Folkways recordings, Washington, D.C., 1953
  • (en) Music of the Jos Plateau and other regions of Nigeria (collec. Stanley Diamond), Smithsonian Folkways recordings, Washington, D.C., 1965
  • (en) Music of the Idoma of Nigeria, Smithsonian Folkways recordings, Washington, D.C., 1969
  • (en) Music from the villages of Northeastern Nigeria (enreg. Paul Newman), Smithsonian Folkways recordings, Washington, D.C., 1971
  • Nigeria : Griots Hausa (collec. Charles Duvelle), Universal Division Mercury, Antony, 2001

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Sons of the moon: the Ngas of central Nigeria, film documentaire de Frank Speed et Deirdre LaPin, The Royal Anthropological Institute, Londres, 1984, 25' (filmé en 1974-1975)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.catholic-hierarchy.org/country/sc1.html
  2. http://www.persecution.org/suffering/countryinfodetail.php?countrycode=10
  3. AT2016, « Mythologie yoruba », sur mythologica.fr (consulté le 20 décembre 2016)
  4. Françoise UGOCHUKWU, « LA TRANSMISSION DE L’HERITAGE ORAL AU NIGERIA - Ethiopiques - Revue negro-africaine de littérature et de philosophie. », sur ethiopiques.refer.sn,‎ (consulté le 20 décembre 2016)
  5. a et b (fr) Ministère des Affaires étrangères et du Développement international, « Nigéria- Sécurité », sur France Diplomatie : : Ministère des Affaires étrangères et du Développement international (consulté le 20 décembre 2016)
  6. Gouvernement du Canada, Affaires mondiales Canada, « Conseils et avertissements pour Ghana », sur Voyage.gc.ca (consulté le 20 décembre 2016)
  7. Shalley, « 7 arts martiaux pratiqués en Afrique. », sur Le blog du Griot (consulté le 20 décembre 2016)
  8. « International Alliance Of Martial Art Schools », sur www.raynerslanetkd.com (consulté le 20 décembre 2016)
  9. Reporters sans frontières : Les données du classement de la liberté de la presse 2016 [1]
  10. Reporters sans frontières : Nigeria [2]
  11. http://afrique.lepoint.fr/life-style/l-incroyable-vitalite-de-la-mode-nigeriane-22-08-2016-2063079_2259.php
  12. https://fr.pinterest.com/explore/mode-nig%C3%A9riane/
  13. http://fr.africanews.com/2016/07/03/nigeria-la-mode-africaine-celebree-a-lagos/
  14. « Artisanat au Niger : des ambitions et des potentialités importantes pour aller à la reconquête du marché international », Nigerdiaspora,‎ (lire en ligne)
  15. « Le masque au Nigéria et au Bénin », sur www.artisanat-africain.com (consulté le 20 décembre 2016)
  16. « Masque africain Yorouba du Nigeria 03 », sur Arts-Ethniques.com (consulté le 20 décembre 2016)
  17. http://www.librairie-descours.com/livres-neufs/arts-premiers/34169/mumuye-sculptures-du-nigeria-la-figure-humaine-rEinventEe#.WFgeCvnhDIU
  18. http://www.african-concept.com/bronze-art-africain.html
  19. (en) « Nigerian sculptures. », sur pro.magnumphotos.com (consulté le 20 décembre 2016)
  20. (en) « HISTORY OF AFRICAN ART », sur www.historyworld.net (consulté le 20 décembre 2016)
  21. « Petite approche sur les terres cuites de la vallée de Longola – Nigéria »
  22. « Poterie Nok, Nigéria », sur artkhade.com (consulté le 20 décembre 2016)
  23. « Poterie cavalier et son cheval - Region de Bida - Nigeria - Objet n°405 - Galerie Bruno Mignot », sur Galerie Bruno Mignot (consulté le 20 décembre 2016)
  24. « Les splendides bijoux de mariage en corail des Edo », sur Les Cahiers de l'Afrique (consulté le 20 décembre 2016)
  25. Saïd Aït-Hatrit, « A la découverte de la peinture contemporaine nigériane », sur www.afrik.com (consulté le 20 décembre 2016)
  26. (fr) « Oresegun Olumide, le peintre nigérian aux doigts d'or », Ecce Africa,‎ (lire en ligne)
  27. https://auctionata.com/en/o/40011/augustine-okoye-painting-envyness-man-around-1970
  28. https://tundeodunladeblog.com/bio/
  29. http://zikoko.com/gist/nigerian-artist-tunde-odunlade-shows-gratitude-consular-officer-approved-visa-30-years-ago/
  30. https://africa.si.edu/exhibits/oshogbo/akanji_B.htm
  31. http://www.gafraart.com/artists/25-bruce-onobrakpeya/works/
  32. http://modernafricanart.com/bruce-onobrakpeya/
  33. http://www.africansuccess.org/visuFiche.php?lang=fr&id=359
  34. * Architecture
  35. « Au Nigeria, les architectes en quête de légitimité », sur lecourrierdelarchitecte.com (consulté le 20 décembre 2016)
  36. « NLÉ décroche le Lion d'Argent », sur www.detailsdarchitecture.com (consulté le 20 décembre 2016)
  37. http://www.nigerianinstituteofarchitects.org/
  38. (fr) « Des nigérians construisent des maisons écologiques avec des bouteilles en plastique et de la boue », Esprit Science Métaphysiques,‎ (lire en ligne)
  39. http://www.tfacafrica.com/what-we-do/ghana/
  40. https://www.international.gc.ca/cil-cai/country_insights-apercus_pays/overview-apercu_ng.aspx?lang=fra
  41. « Le système de divination Ifa », sur www.unesco.org (consulté le 20 décembre 2016)
  42. « Le patrimoine oral Gèlèdé », sur www.unesco.org (consulté le 20 décembre 2016)
  43. « Le masque Ijele », sur www.unesco.org (consulté le 20 décembre 2016)