Culture du Karassouk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Culture du Karassouk

Définition
Lieu éponyme rivière Karassouk
Caractéristiques
Répartition géographique Sibérie occidentale
Kazakhstan
Période Bronze final
Chronologie 1 500 - 700 ans av. J.-C.

La culture du Karassouk, ou culture du Karasuk (du turc par le russe Карасукский сосуд), est le nom donné à un groupe de sociétés de l'Âge du bronze final[1], qui se sont développées au sud de la Sibérie occidentale et au nord du Kazakhstan, d'environ 1 500 à environ 700 av. J.-C.[2]. La culture du Karassouk est issue d'une branche orientale de la culture d'Andronovo.

Extension géographique[modifier | modifier le code]

La rivière Karassouk prend sa source près de Novossibirsk et se jette dans un lac endoréique non loin de la frontière avec le Kazakhstan. Elle a donné son nom à la culture du Karassouk, qui s'étendait plus largement de la mer d'Aral jusqu'à l'amont du fleuve Ienisseï, d'environ 1 500 à environ 700 av. J.-C..

Culture[modifier | modifier le code]

Les restes de cette culture sont peu nombreux et majoritairement liés à des objets mortuaires, trouvés dans quelque 2000 tombes de la région.

Chronologie[modifier | modifier le code]

On trouvait au Néolithique dans la même région la culture d'Afanasievo[3].

La culture du Karassouk est précédée par la culture d'Andronovo. Elle est suivie par la culture de Tagar à l'est et par la culture des Scythes à l'ouest, qui se sont étendues de 800 à 200 av. J.-C., durant l'Âge du fer, et qui présentent des similitudes qui accréditent une transmission.

Des échanges culturels se sont produits à cette époque tout au long de la zone steppique, sur un territoire allant du nord de la Chine et de la région du lac Baïkal jusqu'à la mer Noire[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Leriche, « L'Asie centrale dans l'Antiquité », Revue des Études Anciennes, t. 75, nos 3-4,‎ , p. 280-310 (DOI 10.3406/rea.1973.3944, lire en ligne)
  • (en) Henri-Paul et A. I. Martynov, « The Ancient Art of Northern Asia (R.N.H.) », L'Homme, t. 34, no 130,‎ , p. 219-224 (lire en ligne)
  • (en) Karl Jettmar, « The Karasuk culture and its South-Eastern affinities », Bulletin of the Museum of Far Eastern Antiquities, Stockholm, University Heidelberg Forschungsprojekt, no 22,‎ , p. 83-126 (OCLC 811863364, notice BnF no FRBNF39410412, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]