Culture de la Norvège

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cet article présente différents aspects de la culture de la Norvège.

Fêtes et jours fériés[modifier | modifier le code]

Date Nom français Nom local Remarques
1er janvier Jour de l'an Nyttårsdag
juste après la première pleine lune de printemps Pâques Påske Jeudi Saint (Skjærtorsdag), Vendredi Saint (Langfredag), Dimanche de Pâques (første påskedag) et Lundi de Pâques (Andre påskedag ou Påskemandag).
1er mai Fête du travail Arbeidernes dag Journée internationale du travail
17 mai Fête nationale Syttende maiou Grunnlovsdagen célèbre la Convention nationale de Eidsvoll en 1814
Jeudi 40 jours après Pâques Ascension Kristi Himmelfartsdag
7 semaines après Pâques Pentecôte Pinse Første pinsedag (dimanche) et Andre pinsedag (Lundi)
24 et 25 décembre Noël Jul Les Norvégiens réveillonnent généralement le 24. Ils fêtent aussi Noël le 26 décembre (Andre Juledag : deuxième jour de Noël).

Cuisine[modifier | modifier le code]

Reinsdyrsteik (Steak de renne)

La cuisine norvégienne est, dans sa forme traditionnelle, en grande partie basée sur les matières premières facilement disponibles dans un pays dominé par les montagnes et la mer. Par conséquent, elle diffère à bien des égards de ses homologues continentaux en mettant davantage l'accent sur le gibier et le poisson.

La cuisine norvégienne moderne, bien que toujours fortement influencée par sa base traditionnelle, porte aujourd'hui les marques de la mondialisation : pâtes, pizzas, hamburgers, et produits de la mer ou viandes avec une grande quantité d'émulsifiants et d'additifs chimiques et autres produits sont d'usage courant au même titre que la morue de plus en plus rare, le saumon et les boulettes de viande (composition à vérifier sur emballages) comme aliments de base.

En Norvège, le petit déjeuner (frokost), souvent un buffet composé de fromage, de charcuterie ou de céréales, est le repas le plus copieux de la journée. Le déjeuner (fréquemment un repas froid sandwichs - Pizzas - Enormes glaces, ) se prend entre 11h et 14h selon les disponibilités de chacun. Enfin, le dîner (middag) se prend quant à lui entre 16h et 18h. Il peut être accompagné d'un en-cas aux alentours de 21h ou 22h.

En Norvège, les écoliers ne se voient offrir qu’une pomme par jour. Le reste de l'alimentation est du ressort des parents. Les enfants norvégiens mangent donc souvent à la mi-journée les traditionnels matpakker (paniers-repas). Ces derniers sont habituellement composés de tranches de kneippbrød. Ce pain est recouvert de margarine et le plus souvent assorti de tranches de fromage brun (au goût de caramel), de salami ou de jambon[1], le pâté de foie ainsi que le maquereau à la tomate sont également très populaires dans la composition des tartines norvégiennes.

Musique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Musique norvégienne.

Ole Bull (1810-1880) fut certainement le premier violoniste norvégien à atteindre une renommée internationale. Il se produisit en Europe et aux États-Unis et laissa aussi une œuvre variée.

Mais c'est Edvard Grieg (1843-1907) qui illustre le mieux la musique norvégienne. Il s'inspira dans ses œuvres de la musique traditionnelle norvégienne et assura notamment la mise en musique de pièces d'Henrik Ibsen.

La Norvège est connue entre autres pour avoir hébergé de nombreux groupes de Black metal, notamment dans les années 1990. En voici une liste non exhaustive : Mayhem, Darkthrone, Burzum, Immortal, Emperor, Satyricon, Dimmu Borgir(connu dans le monde)et bien d'autres encore. Plus récemment d'autres groupes sont apparus tels que 1349 ou Taake. Certains membres de ces groupes ont d'ailleurs été à l'origine de crimes ou de vandalisme (par exemple de nombreuses églises en bois debout ont été brûlées, comme l'église de Fantoft en 1992 par Varg Vikernes de Burzum) dans les années 1990.

Cependant plusieurs d'entre eux se sont éloignés du black metal traditionnel pour aller vers une forme de musique unique et piochant par exemple dans l'electro, le progressif ou l'indus. On peut citer par exemple Arcturus et Dodheimsgard. Certains vont même à changer radicalement de style comme Ulver qui est passé par l'ambient méditatif et l'électro/jazz avant d'arriver à une mixture inédite sur Blood inside. La Norvège comporte d'autres groupes de metal comme Theatre of Tragedy ou Tristania qui pratiquent du metal gothique.

Le jazz est bien développé en Norvège, la figure majeure étant Jan Garbarek, connu pour son travail avec Keith Jarrett, et sa sonorité si particulière. De la même génération que Garbarek, Arild Andersen et Jon Christensen sont des musiciens confirmés, avec de nombreuses collaborations internationales. Parmi la jeune génération, Trygve Seim et Tord Gustavsen assurent un renouveau acoustique, tandis que Nils Petter Molvær, Bugge Wesseltoft, Jaga Jazzist et Wibutee expérimentent le mélange avec la musique électronique. Guitariste de blues d'exception, Bjørn Berge est l'un des artistes offrant le plus grand nombre de concerts par an en Europe.

Enfin, depuis les années 1980 et malgré une image de boys-band, le groupe A-ha reste le représentant principal de la pop norvégienne à travers le monde. Le groupe a vendu au cours de sa carrière, 30 millions de disques à travers le monde (1985-2010) A-ha s'est séparé définitivement en 2010.

Dans le cadre de la pop, on peut trouver des groupes mondialement connus comme Kings of Convenience, Röyksopp, Sondre Lerche, Thomas Dybdahl, Madrugada etc.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma norvégien.

Notes et références[modifier | modifier le code]