Culture de la Namibie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Femme héréro

La culture de la Namibie, vaste pays d'Afrique australe, désigne d'abord les pratiques culturelles observables de ses 2 200 000 d'habitants.

Langues et peuples[modifier | modifier le code]

Langues[modifier | modifier le code]

La langue la plus parlée est l'Oshiwambo qui concerne 48 % des locuteurs namibiens (de langue maternelle). La langue Khoïkhoï arrive deuxième avec 11 % des locuteurs à égalité avec la langue Afrikaans parlée par 11 % de la population. La langue Kwangali est parlée par 10 % de la population.

Quoique l'anglais soit la langue officielle, il n'est parlé que par moins de 1 % de la population en langue maternelle, et 7 % parmi la population blanche, mais il est souvent mal parlé, malgré la scolarisation obligatoire (qui est cependant récente). La langue allemande est aussi présente sur le territoire, elle est parlée notamment par les descendants des colons germaniques (environ 30 000 personnes), par des germanophones expatriés et elle est aussi parlée en seconde langue par 45 000 Namibiens, surtout dans la région de Swakopmund. Le Küchendeutsch est un sabir allemand parlé par 15 000 personnes noires africaines. L'allemand est donc parlé, à des degrés divers, en Namibie, par au moins 100 000 personnes. La présence du portugais sur le sol namibien s'explique par la proximité du pays avec l'Angola.

La Namibie est un pays très hétérogène sur le plan linguistique. En effet, en plus de ces langues d'héritage européen, y coexistent huit langues et plus d'une vingtaine de dialectes principaux (silozi, otjihero, setswana, damara-nama, oshiwambo…).

Peuples[modifier | modifier le code]

Traditions[modifier | modifier le code]

Religions[modifier | modifier le code]

La population est entre 80 et 90 % chrétienne. L'évangélisation débuta en Namibie quatre siècles après que le navigateur portugais Diogo Cão apporta en 1484 la première croix chrétienne à Cape Cross. Plus de 60 % des chrétiens sont protestants luthériens, situation en grande partie due à l'héritage de la colonisation allemande et à l'évangélisation conduite par la Société des missions du Rhin, mais aussi résultat des efforts des missionnaires finlandais implantés dans le nord de la Namibie, qui ont donné naissance à l’Église luthérienne évangélique en Namibie. Le reste des chrétiens est catholique, les protestants évangéliques étant plus récemment implantés.

Symboles[modifier | modifier le code]

Société[modifier | modifier le code]

Éducation[modifier | modifier le code]

État[modifier | modifier le code]

Droit[modifier | modifier le code]

Cuisine[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Artisanat[modifier | modifier le code]

L'artisanat est bien développé[1], accessible sur les marchés ou au Namibia Craft Centre : utilitaire et d'art, comme sculpture en bois, vannerie, objets en cuir d'autruche, œufs d'autruche peints, pierres (semi-)précieuses, bijoux.

Médias[modifier | modifier le code]

En 2016, le classement mondial sur la liberté de la presse établi chaque année par Reporters sans frontières situe la Namibie au 17e rang sur 180 pays[2]. L'autocensure est pratiquée au sein des médias d'État, mais les journalistes critiques trouvent refuge sur Internet[3].

Littérature[modifier | modifier le code]

Il ne semble pas exister encore de texte francophone accessible qui traite de la littérature en Namibie.

  • Felsgraffiti (de) (2005, Gravures rupestres), revue du Centre Culturel Allemand de Namibie
  • Écrivains de Namibie
  • Bibliothèques en Namibie

Écrivains[modifier | modifier le code]

Arts visuels[modifier | modifier le code]

Dessin[modifier | modifier le code]

Peinture[modifier | modifier le code]

Sculpture[modifier | modifier le code]

Architecture[modifier | modifier le code]

Arts du spectacle[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

  • Musique de Namibie (en)
    • traditionnelle : otjiherero, malgaisa, shambo, hikwa…
    • actuelle : reggae, afro-beat, rock-n-roll, disco-bubblegum, hip hop, R&B, afro-pop, kawaito, house, métal, électronique…
  • Quelques noms : Elemotho G.R Mosimane

Danse[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Musées et autres institutions[modifier | modifier le code]

Liste du Patrimoine mondial[modifier | modifier le code]

Le programme Patrimoine mondial (UNESCO, 1971) a inscrit dans sa liste du Patrimoine mondial (au 12/01/2016) : Liste du patrimoine mondial en Namibie.

Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité[modifier | modifier le code]

Le programme Patrimoine culturel immatériel (UNESCO, 2003) a inscrit dans sa liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité (au 15/01/2016) :

Registre international Mémoire du monde[modifier | modifier le code]

Le programme Mémoire du monde (UNESCO, 1992) a inscrit dans son registre international Mémoire du monde (au 15/01/2016) :

  • 2005 : Les journaux épistolaires d'Hendrik Witbooi (1835-1905) (du colonialisme en 1884-1894)[6]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Henning Melber (dir.), Re-examining liberation in Namibia : political culture since independence, Nordiska afrikainstitutet, Uppsala ; Transaction Publishers (distrib.), Somerset, NJ, 2003, 149 p. (ISBN 91-7106-516-4)
  • Ingolf Diener et Olivier Graefe (dir.), La Namibie contemporaine : les premiers jalons d'une société post-apartheid, Karthala, Paris, 1999, 417 p. (ISBN 2-86537-887-X)
  • Henning Melber, Understanding Namibia : The Trials of Independence, Oxford University Press, New-York, 2014, (ISBN 978-0-19-023-486-7)

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Namibie : Bushmen et Himba, Buda musique, Adèsd, Paris, 1995
  • Namibie : musique instrumentale : bushmen Ju'hoansi, Radio-France, Harmonia Mundi, 2003

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Série de films ethnographiques de John Kennedy Marshall (1932-2005) sur les Kung San (Khoïsan)
  • (en) The Living knowledge archive : the foutain of stories, Namibia, film documentaire de Craig Matthew, Unesco, Paris, 2006, 103' (DVD)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]