Culture de la Biélorussie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Église de la Sainte Résurrection à Vitebsk

La culture de la Biélorussie, pays de l'Europe de l'Est, désigne d'abord les pratiques culturelles observables de ses habitants (10 000 000 , estimation 2017).

Langues et populations[modifier | modifier le code]

Langues[modifier | modifier le code]

Populations[modifier | modifier le code]

Traditions[modifier | modifier le code]

Religion(s)[modifier | modifier le code]

Symboles[modifier | modifier le code]

Folklore[modifier | modifier le code]

Scène folklorique sur un timbre biélorusse (2000)

Les principaux collecteurs des traditions orales et contes populaires biélorusses sont :

Les thèmes des contes populaires biélorusses se retrouvent généralement dans le folklore des autres peuples slaves orientaux, et en particulier dans le folklore ukrainien. Les contes et les chansons populaires ont été étudiés notamment par Evdokim Romanov et Pavel Chéïn au XIXe siècle[3]. Par la suite, le folkloriste soviétique Lev Barag, a publié un recueil de contes annoté (Contes populaires biélorusses), ainsi qu'une monographie et divers articles sur ce sujet.

Croyances[modifier | modifier le code]

Pratiques slaves[modifier | modifier le code]

Mythologie[modifier | modifier le code]

Fêtes[modifier | modifier le code]

Date Nom français Nom local Remarques
1er janvier Nouvel an Novy Hod
7 janvier Noël orthodoxe
14 janvier Nouvel an orthodoxe
8 mars Journée internationale des droits de la femme
15 mars Jour de la Constitution Adoptée en 1994
variable Pâques catholique
variable Pâques orthodoxe
9 jours après Pâques orthodoxe Jour du Souvenir Radunitsa
1er mai Fête du Travail
9 mai Jour de la Victoire Victoire sur l'Allemagne durant la Grande Guerre patriotique
3 juillet Jour de l'Indépendance
25 décembre Noël catholique



Société[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Éducation[modifier | modifier le code]

État[modifier | modifier le code]

Droit[modifier | modifier le code]

Arts de la table[modifier | modifier le code]

Cuisine[modifier | modifier le code]

La cuisine traditionnelle biélorusse ressemble beaucoup aux autres cuisines de l'Europe de l'est et du nord, particulièrement à la Cuisine lituanienne et à la Cuisine polonaise, mais aussi ruthénienne et globalement slave, mais également juive. L'aristocratie a introduit des pratiques allemandes, françaises et italiennes.

Les ingrédients de base sont les légumes régionaux (chou, puis pomme de terre), et les viandes (porc).

Boisson[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Activités physiques[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Arts martiaux[modifier | modifier le code]

Média[modifier | modifier le code]

Presse[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Internet (.by)[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Vasil Bykaŭ ( 1924-2003) est surtout connu pour ses récits de la Seconde Guerre mondiale.

Prix Nobel[modifier | modifier le code]

Svetlana Aleksievitch (née en Ukraine URSS en 1948) de nationalité biélorusse est l'auteure de La Supplication (1997) et Prix Nobel de littérature pour l'ensemble de son œuvre en 2015.

Artisanats[modifier | modifier le code]

Les savoir-faire liés à l’artisanat traditionnel relèvent (pour partie) du patrimoine culturel immatériel de l'humanité. On parle alors de trésor humain vivant. Mais une grande partie des techniques artisanales ont régressé, ou disparu, dès le début de la colonisation, et plus encore avec la globalisation, sans qu'elles aient été suffisamment recensées et documentées.

Une première approche en ligne[18] : sculpture sur bois, osier, paille, lin, broderie, tapis, céramique…

Textiles, cuir, papier[modifier | modifier le code]

Vêtements[modifier | modifier le code]

Bois, métaux[modifier | modifier le code]

Poterie, céramique, faïence[modifier | modifier le code]

Verrerie d'art[modifier | modifier le code]

Joaillerie, bijouterie, orfèvrerie[modifier | modifier le code]

Arts visuels[modifier | modifier le code]

Dessin[modifier | modifier le code]

  • Bande dessinée
  • Caricature

Peinture[modifier | modifier le code]

Sculpture[modifier | modifier le code]

  • Sculpteurs biélorusses[20]

Architecture[modifier | modifier le code]

Photographie[modifier | modifier le code]

  • Photographes biélorusses

Graphisme[modifier | modifier le code]

  • Graphistes biélorusses

Arts du spectacle[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

Danse[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Autres scènes : marionnettes, mime, pantomime, prestidigitation[modifier | modifier le code]

L'art des marionnettes, semblable au Vertep ukrainien, est présent dans presque chaque ville.


Cinéma[modifier | modifier le code]

Portrait de Victor Turov par Alexey Kuzmich (1989)

Le cinéma russe et soviétique englobe longtemps les éventuelles spécificités biélorusses.

Quelques cinéastes de la première génération[modifier | modifier le code]

  • Aleksandr M. Fajncimmer (1905-) : Hotel Savoy (1929), Le Bonheur (1932), Le lieutenant Kijé (1934), Ceux de la Baltique (1937), Le Pétrolier Derbent (1940)...
  • Vladimir Kors-Sablin (1900-) : Née dans les flammes (1929), Une campagne ensoleillée (1931), La première section (1933), Les feux d'or (1934), Les chercheurs de bonheur (1936),..., L'écroulement de l'empire (1970)
  • Jurij Taric (1885-1967) : Une histoire de la forêt (1926), A demain (1929), La route du navire (1935), Le onze juillet (1938), Nouvelles biélorusses (1942), Récits de jeunesse (1960)

Quelques cinéastes de la seconde génération[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

En art numérique, une douzaine de jeux vidéo ont été développés en Biélorussie : Domination (video game), Legends of Eisenwald, Massive Assault, Massive Assault Network 2, Order of War, Ranch Rush, Ranch Rush 2, Spectromancer, This Is the Police, World of Tanks…

Tourisme[modifier | modifier le code]

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Registre international Mémoire du monde[modifier | modifier le code]

Le programme Mémoire du monde (UNESCO, 1992) a inscrit dans son registre international Mémoire du monde (au 10/01/2016) :

  • 2009 : Archives Radziwiłł et collection de la bibliothèque Niasvij (Nieśwież) (avec la Finlande, la Lituanie, la Pologne, la Russie et l'Ukraine)[25]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) L. G. Barag, Belorussische Volksmärchen, Akademie Verlag Berlin (RDA), 1977.
  • (en) Anne Coombes, Belarus – Culture Smart!: The Essential Guide to Customs & Culture, Kuperard, London, New York, 2011, 168 p. (ISBN 9781857336177)
  • Virginie Symaniec, Alexandra Goujon, Parlons biélorussien : langue et culture, L'Harmattan, Paris, 1997, 380 p. (ISBN 9782738458445)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • (en) Belarus (Countries and their Cultures)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.belarus.by/en/about-belarus/religion
  2. http://www.belarus.by/en/government/symbols-and-anthem-of-the-republic-of-belarus
  3. Autres collecteurs notables de contes de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle : Michal Federowski, Aliaksandr Serjputouski. Source : The Greenwood Encyclopédia of Folktales & Fairy Tales, éd. Donald Haase, 2008 (ISBN 0-313-33441-2) (3 vol.)
  4. http://anatoli.revues.org/500
  5. http://institut-est-ouest.ens-lyon.fr/spip.php?article349
  6. http://courrierpologne.fr/la-polonia-en-bielorussie-rempart/
  7. http://www.belarus.by/en/about-belarus/education
  8. http://www.belarus.by/en/about-belarus/cuisine
  9. https://recettes.de/bielorussie
  10. http://www.belarus.by/en/about-belarus/mass-media-in-belarus
  11. http://radioendirect.net/radio/5008-minsk-euro-radio.html
  12. http://www.irex-europe.fr/Le-radiodiffuseur-independant.html?lang=en
  13. http://www.presse.com/Journaux_Bielorussie.htm
  14. http://www.journauxmondiaux.com/Recherche_Journaux.asp?action=select&PaysChoix=252&Titre=%20,%20Bi%E9lorussie%20(Belarus)
  15. https://interviewsculture.wordpress.com/
  16. http://www.influenth.com/instagrameurs-bielorusses-travaillent-nus-reponse-a-president/
  17. https://fr.sputniknews.com/opinion/20110712190125269/
  18. http://www.france-belarus.com/rubrique11.html
  19. http://www.artmuseum.by/eng/main
  20. https://interviewsculture.wordpress.com/tag/sculpteurs-bielorusses/
  21. http://www.belarus.by/en/about-belarus/architecture
  22. https://interviewsculture.wordpress.com/category/musique-et-danse-bielorusses/
  23. http://www.belarus.by/en/about-belarus/culture
  24. https://planificateur.a-contresens.net/budget-pays-BY-bielorussie.html
  25. http://www.unesco.org/new/fr/communication-and-information/flagship-project-activities/memory-of-the-world/register/full-list-of-registered-heritage/registered-heritage-page-7/radzwills-archives-and-niasvizh-nieswiez-library-collection/#c188530