Culture de Narva

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2011).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

La culture de Narva (v. Ve-IVe millénaire av. J.-C.) est une culture archéologique située dans l'actuelle Estonie, la Lettonie, la Lituanie, l'oblast de Kaliningrad (autrefois la Prusse orientale), et une partie adjacente de la Pologne et de la Russie. On l'a dit successeur de la culture mésolithique de Kunda.

Tirant son nom du fleuve Narva en Estonie, elle englobe l'ensemble du Néolithique européen de l'âge du bronze ancien. La technologie est fondée sur le silex de chasseurs-cueilleurs, avec des vases en céramique attribués à la culture à peigne.

Contemporaine à la culture de la céramique cordée, il lui est reconnu deux variantes distinctes, l'une dans le nord-est, et l'autre au sud-ouest, avec cette dernière qui démontrait des caractéristiques de la culture des vases à entonnoir, et par la suite des éléments de la céramique cordée et des amphores globulaires.

La variante nord-est semble être restée en grande partie indépendante, donnant l'impression d'être autochtone. Les éléments du sud-ouest peuvent peut-être être identifiés à la plus ancienne couche de la culture indo-européenne balte, et antérieurs aux langues lettonne, lituanienne et aux anciennes langues prussiennes, maintenant éteintes.

Voir aussi[modifier | modifier le code]