Cuisine du Yémen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le saltah, considéré comme le plat national du Yémén.

La cuisine du Yémen est très distincte de la cuisine du Moyen-Orient et diffère de région en région. Au cours des trois derniers siècles, elle a subi un peu d'influence ottomane dans quelques régions du nord et un brin d'influence de la cuisine mughlai indienne à Aden et les régions avoisinantes du sud. Elle est très populaire parmi les États arabes du Golfe.

Coutumes[modifier | modifier le code]

La tendance généreuse à offrir de la nourriture aux invités est un trait marquant de la culture yemenite ; le fait de refuser de la nourriture en tant qu'invité est considéré comme une insulte. Les repas se consomment typiquement au sol assis.

Préparation[modifier | modifier le code]

Au Yémen, beaucoup de cuisines sont équipées d'un taboon (aussi appelé tannur), un four rond en céramique.

Fruits et légumes[modifier | modifier le code]

Tomates, oignons et pommes de terre comptent parmi les aliments de base.

Produits d'origine animale[modifier | modifier le code]

Homemade mandi de Hadramaout, Yemen

Le poulet, la chèvre et l'agneau sont les viandes de base, consommées davantage que la viande bovine plus onéreuse. On mange aussi du poisson, surtout en régions côtières. Les produits laitiers sont peu consommés au Yemen; le babeurre en revanche se boit presque quotidiennement dans certains villages. Les graisses les plus utilisées sont l'huile végétale et le ghi, utilisé pour mets savoureux; le beurre clarifié, appelé semn (سمن), est utilisé en pâtisserie.

Légumes[modifier | modifier le code]

Les fèves entrent dans la composition des plats, comme les salades de haricots. Les lentilles accompagnent les ragoûts.

Plats yéménites[modifier | modifier le code]

Un fatoot de pain frit et œufs.

Les plats communs au Yémen sont: aseed, Fahsa, fattah, fatoot, foul medames, haneeth, harees, jachnun, Kabsa, komroh, mandi, murtabak, Samak Mofa, shafut, shakshouka, thareed, Shawiyah et Zurbiyan.

Saltah[modifier | modifier le code]

Bien que la cuisine varie selon les régions, le Saltah (سلتة) est considéré comme plat national. La base consiste en un ragoût marron maraq (مرق), de la mousse de fenugreek (holba) et sahawiq (سحاوق) ou sahowqa (un mélange de piment, tomates, ail et herbes broyés dans de la salsa). Riz, pommes de terre, œufs brouillés et légumes accompagnent souvent le plat. Les viandes courantes entrant dans la préparation sont l'agneau ou le poulet. Il se mange souvent avec du pain plat yéménite, servant souvent à écoper la nourriture.

Ogdat[modifier | modifier le code]

L'Ogdat (عقدة), "nœud", est un ragoût obtenu en reliant et en mélangeant tous les ingrédients. Ils peuvent être faits de petits morceaux d'agneau, de poulet ou de poisson mélangés et cuits ensemble avec des légumes, dont tomates, carottes, pommes de terre, oignons, courgettes etc.

Variétés de pain[modifier | modifier le code]

Les pains font partie intégrante de la cuisine yéménite, la plupart préparés de grains locaux. Les pains azymes plats sont communs. Le Tawa, Tameez, Laxoox, Malooga, Kader, Kubane, Fateer, Kudam, Rashoosh, Oshar, Khamira et Malawah sont des exemples communs. Le pain plat est généralement cuit à la maison dans un tandoor appelé taboon (تبون). Malooga, khubz et khamira sont des pains populaires faits maison. Le pain pita et roti (petits pains tel que la baguette) que l'on achète sont également communs.

Épices[modifier | modifier le code]

Un mélange hawaij d'épices s'emploie dans de nombreux plats. Il contient des graines d'anis, fenouil, gingembre et cardamome.

La cuisine yéménite est souvent ardente et épicée de piments, cumin, graines de coriandre, curcuma parmi d'autres. Les herbes tel que le fenugrec, menthe et feuilles de coriandre sont également utilisées. Le fenugrec entre comme un des principaux ingrédients dans la préparation de la sauce ou patte appelée holba (ou hulba). Le cumin noir habasoda (habbat as sowda) entre couramment dans la préparation de pains (dont le kubane et sabayah).

Desserts[modifier | modifier le code]

Bint Al-Sahn (sabayah) est un doux gâteau au miel, fabriqué à partir d'une patte de farine, œufs et levure, trempés ensuite dans un mélange de beurre et de miel.

D'autres desserts sont: fruits frais (mangues, bananes, raisins etc.), zlabia, halwa, rawani et masoob. Le Masoob est fait à partir de bananes mûres, pain plat broyé, crème, fromage, dattes et miel.

Miel[modifier | modifier le code]

Au Yémen, le miel, produit localement est considéré comme une délicatesse. Il connaît une forte demande et est symbole de prestige.

Breuvages[modifier | modifier le code]

Thé noir

Les boissons populaires sont: Shahi Haleeb (thé au lait et khat), thé noir (avec cardamome, menthe ou clous de girofle), qishr, Qahwa (café arabe), Karkadin (une infusion de fleurs séchées d'Hibiscus), Naqe'e Al Zabib (froid aux raisins secs) et diba'a (nectar de courge) ainsi que les jus de mangue et de goyave.

Bien que le thé et le café se consomment à travers le pays, le café est préféré à Sana'a tandis que le thé noir est préféré à Aden et à Hadhramaut. Tea is consumed along with breakfast, after lunch (parfois accompagné de bonbons et patisseries) et lors du dîner. Des arômes sont les clous de girofle avec menthe et cardamome. Le qishr (une boisson faite à partir de cosses de café) se déguste également.

Les consommations de boissons alcoolisées sont considérées comme impropres pour des raisons culturelles et religieuses, mais sont disponibles à travers le pays. Parmi les juifs du Yemen, le vin (surtout de raisins secs) et l'arak se consomment.

À l'étranger[modifier | modifier le code]

Des réstaurants hadramaout sont présents en Malaisie[1],[2],[3].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Yemeni cuisine » (voir la liste des auteurs).