Cuisine du Sud des États-Unis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article principal : Cuisine des États-Unis.
On considère actuellement comme États du Sud ceux indiqués en rouge sombre sur cette carte, ceux en rouge le sont généralement et ceux hachurés parfois[1].

La cuisine du Sud des États-Unis est un genre culinaire régional développé dans les États situés au sud de la ligne Mason-Dixon établissant les frontières entre les États du Maryland, du Delaware et de la Pennsylvanie.

Les influences de cette cuisine sont multiples : africaines, anglaises, écossaises, irlandaises, françaises et amérindiennes comme le montrent les cuisines Tex-Mex, Créole ou de Floride et des Caraïbes.

Ces dernières années, la cuisine du Sud des États-Unis s'est répandue aux États du Nord du pays, modifiant ainsi les autres traditions culinaires. La tomate, la courge, le maïs et ses dérivées et la cuisson au grill du poisson sont hérités des tribus amérindiennes du sud-est du pays comme les Caddo les Choctaw and les Séminoles. Les préparations à base de sucre, farine, lait, œufs comme les pains et fromages trouvent leurs origines dans la cuisine occidentale et européenne. Les gombons et aubergines, le riz, les graines de sésame, de sorgho ou même de melon, toutes comme diverses épices sont, quant à eux, hérités de la cuisine propres aux peuples d'origine africaine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. David Williamson, « UNC-CH surveys reveal where the ‘real’ South lies »