Cuisine amérindienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La cuisine amérindienne fait référence à un ensemble de styles gastronomiques hérités des diverses traditions alimentaires des Premières Nations. Bien qu'elle varie grandement d'une nation à l'autre, cette cuisine est typiquement basée sur la subsistance et fait généralement usage de viandes sauvages (orignal, lièvre, castor, outarde, etc.), de poissons (doré, brochet, truite, etc.) et de baies sauvages (bleuet, atoca, sureau, etc.)[1]. Certains mets emblématiques, tels que la sagamité, font aussi un grand usage du maïs. Certains ingrédients couramment associés à la cuisine québécoise comme le sirop d'érable sont un héritage amérindien[2].

Durant le premier quart du 21e siècle, les traditions culinaires amérindiennes regagnent en popularité. Selon le chef cuisinier québécois Jean-Paul Grappe, une « réconciliation et une renaissance culinaires » se produit alors entre allochtones canadiens et autochtones[3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Kayler, Françoise et André Michel, « La cuisine amérindienne : un nouveau regard », Montréal, Éditions de l'Homme, 1996.
  • Gagné, Martin, « Gastronomie des Premières Nations : rites de passage », Québec, Éditions du Sommet, 2014.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Gastronomie avec Lesley Chesterman : la cuisine autochtone », Radio-Canada Première, Émission radiophonique « Médium large », 27 février 2018, http://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/medium-large/segments/chronique/60989/mieux-connaitre-gastronomie-autochtone-lesley-chesterman (consulté le 28 février 2018)
  2. Werner, Leo H., « Industrie du sirop d'érable », révisé par Eli Yarhi, 18 janvier 2018, L'Encyclopédie Canadienne (Toronto: Historica Canada), http://www.encyclopediecanadienne.ca/fr/article/acericulture/ (consulté le 28 février 2018).
  3. Bilefsky, Dan, « In Canada, Hunting and Preserving an Indigenous Way of Life », The New York Times, « The Canada Issue », 16 janvier 2018, https://www.nytimes.com/2018/01/16/dining/canada-indigenous-cooks.html (consulté le 28 février 2018)