Cuir de cheval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le cuir de cheval est le cuir récupéré sur un cheval ou un poney.

Histoire[modifier | modifier le code]

En France, le cuir de cheval n'a jamais eu l'importance du cuir de bovin. En 1764, L′Art du tanneur signale que les tanneurs de Paris refusent de le travailler, mais que ceux de province acceptent à l'occasion. Il se prépare comme le cuir des bovins, et se vend 8 à 9 livres. Il n'est en effet pas aussi facile à travailler, et a tendance à faire beaucoup de plis[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Joseph Jérôme Le Français de Lalande, « Du Cuir de Cheval », dans Art du tanneur, Desaint & Saillant, coll. « Description des arts et métiers, faites ou approuvées par Messieurs de l'académie royale des sciences », (lire en ligne), p. 84.

Annexes[modifier | modifier le code]