Ctenopharyngodon idella

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les poissons
Cet article est une ébauche concernant les poissons.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet correspondant.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

La Carpe de roseau (Ctenopharyngodon idella) est une espèce de poisson qui se rencontre en Asie (de la Chine à la Sibérie) mais qui a été également introduite par l'homme dans d'autres pays où elle peut se révéler invasive comme les autres carpes asiatiques[1]. L'espèce est nommée aussi carpe herbivore, carpe amour (du fait qu'elle soit originaire du fleuve Amour), amour blanc ou carpe chinoise.

Description[modifier | modifier le code]

  • Taille : 1,50 m (max)
  • Poids : le plus gros poids connu est 181 kg ; généralement, le poids maximum avoisine 30 à 36 kg dans leur environnement d'origine[2]
  • Âge : 30 ans (max)[3] ; moyenne 11 ans[4].

Sa croissance est extrêmement rapide, avec de jeunes individus de 20 cm de long au printemps atteignant plus de 45 cm à l'automne ; elle peut dépasser un gain de taille de 2,5 mm/jour et en poids 14,9 g/jour. Le rythme de croissance diminue toutefois fortement à partir de la quatrième année.
La température et le rythme de croissance sont déterminants pour la taille et l'âge auxquels cette carpe devient sexuellement mature, et influent largement sur le comportement de l'adulte. Plus la saison de croissance est longue et plus la nourriture est abondante, plus la maturation est précoce. Cette maturation sexuelle arrive entre 4 et 9 ans d'âge, pour un poids moyen de 4,5 kg et une longueur de 63 à 67 cm selon la latitude.
Les jeunes tendent à rester dans la partie aval des rivières et migrent vers l'amont une fois adultes[2].

Comme toutes les carpes, la carpe de roseau a des dents pharyngiennes.

Mœurs[modifier | modifier le code]

Affectionne plutôt les eaux calmes (lacs, étangs, grandes rivières). Très tolérant vis-à-vis de la température de l'eau qui peut varier de 0° à 38 °C et sur la quantité d'oxygène dissout (mini 0,5 ppm). Il est un poisson majoritairement herbivore mais il se nourrit également de détritus, d'insectes et d'autres invertébrés.
Chaque jour, selon l'âge elle peut absorber l'équivalent de son propre poids et plus. Sa nourriture préféree serait l'Hydrilla (Hydrilla verticillata), mais ses préférences varient en fonction de sa taille, la température, la texture de la plante et l'accessibilité de la nourriture[2].

Dans son habitat originel et dans ses deux premières années de vie, la carpe de roseau peut migrer sur 500 km. Dans le Mississipi elle a été observée sur des migrations atteignant 1,700 km ; et à plus de 2,700 km de l'endroit de déversement 16 ans après l'apport de stock[2].

Intérêt économique[modifier | modifier le code]

C'est l'un des poissons parmi les plus fréquemment élevés en aquaculture à travers le monde. Il a été introduit dans certains étangs et rivières d'Europe et d'Amérique du Nord pour lutter contre la prolifération de végétaux nuisibles, ce qui, a contrario, le fait considérer comme nuisible dans certains pays. Il serait ainsi largement responsable de la disparition d'herbiers aquatiques de plantes protégés dans les lacs vosgiens[5].

Il est consommé cuit à la vapeur, frit ou grillé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La carpe envahissante sur le site Invading Species, consulté en février 2012
  2. a, b, c et d (en) Stich, Daniel S., Behavior and population dynamics of Grass carp incrementally stocked for biological control. 2011.
  3. (en) Grass carp dans fishbase.org.
  4. (en) Kirk and Socha. Longevity and Persistence of Triploid Grass Carp Stocked into the Santee Cooper Reservoirs of South Carolina. J. Aquat. Plant Manage. 41:2003.
  5. C.S.L., Suivi écologique des herbiers aquatiques des lacs vosgiens, Fénétrange, Conservatoire des Sites Lorrains,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :