Cryptomnésie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la psychiatrie image illustrant la psychologie
Cet article est une ébauche concernant la psychiatrie et la psychologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cette section ou cet article est une traduction incomplète. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date)

Vous pouvez modifier la page pour effectuer la traduction.

La cryptomnésie, du grec kruptos « caché », « secret » et mnémè « mémoire », « souvenir », littéralement « souvenir caché », est un biais mémoriel par lequel une personne a l'impression erronée d'avoir produit une pensée (une idée, une chanson, une plaisanterie), alors que cette pensée a été en réalité produite par quelqu'un d'autre[1]. La cryptomnésie peut conduire au plagiat involontaire dont l'auteur fait une expérience mnésique qu'il ne peut distinguer d'une inspiration nouvelle.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Taylor, F..K. (1965).Cryptomnesia and plagiarism. British Journal of Psychiatry, 111, 1111–1118.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Brédart, S., Lampinen, J.M., Defeldre, A.-C. (2003). Phenomenal charactristics of cryptomnesia, in Memory, 11, 1-11.
  • Brédart, S., Van der Linden, M. (2004), Souvenirs récupérés, souvenirs oubliés et faux souvenirs. Marseille : Solal.
  • Loftus, E., Ketcham, K. (1997), Le syndrome des faux souvenirs. Paris : Exergue.
  • Schacter, D.L. (2003), Science de la mémoire. Oublier et se souvenir. Paris : Odile Jacob.