Crugny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Crugny-sur-Ardre redirige ici.
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme, voir Crogny.

Crugny
Crugny
La mairie
Ci-dessous, blason de commune, salle des délibérations.
Blason de Crugny
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Marne
Arrondissement Reims
Canton Fismes-Montagne de Reims
Intercommunalité Grand Reims
Maire
Mandat
Philippe Salmon
2014-2020
Code postal 51170
Code commune 51198
Démographie
Population
municipale
636 hab. (2016 en augmentation de 6 % par rapport à 2011)
Densité 51 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 15′ 18″ nord, 3° 44′ 23″ est
Altitude Min. 72 m
Max. 236 m
Superficie 12,46 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte administrative de la Marne
City locator 14.svg
Crugny

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte topographique de la Marne
City locator 14.svg
Crugny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Crugny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Crugny

Crugny est une commune française, située dans le département de la Marne en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Crugny est traversée par la rivière de l’Ardre.

Économie[modifier | modifier le code]

Une boulangerie, un bar, un restaurant.

Toponymie[modifier | modifier le code]

La commune est parfois appelée Crugny-sur-Ardre de façon officieuse[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village aurait été donné à Sainte Geneviève par Clovis, elle-même le donna à saint Remi et aux évêques de Reims pour servir à l'édification de la cathédrale[2].
La fabrique de chaux encore visible actuellement a servi pour fournir la région et notamment lors de l'édification des murs de Reims au XIVe siècle.
Pendant la Première Guerre mondiale, sur le terrain de la bonne maison se trouvait le terrain d'aviation qui accueillit l'Escadrille des Cigognes.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Crugny

Les armes de Crugny se blasonnent ainsi : D'azur à une crosse d'évêque d'or, à la fasce ondée abaissée d'argent brochante, surmontée à dextre d'un four à chaux du même maçonné de sable sommé d'une fumée aussi d'argent, et à senestre d'une cigogne du même becquée et membrée d'or.
Crugny n'avait jamais possédé d'armoiries. Elles ont été élaborées sur le forum "Le Temps des Hérauts" , conçues par Raymond Lévy et Sivane Saray, installées dans la salle du conseil municipal le 28 septembre 2014 à l'occasion de la première fête médiévale par le maire,P.Salmon.
La fasce abaissée symbolise la Marne; la crosse rappelle que la terre de Crugny avait été offerte aux évêques de Reims dès l'époque de saint Rémi, et est restée possession épiscopale; le four rappelle l'ancienne activité principale de la commune; la cigogne évoque l'escadrille dite "des Cigognes" stationnée sur le territoire.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune, antérieurement membre de la communauté de communes des Deux Vallées du Canton de Fismes, est membre, depuis le 1er janvier 2014, de la communauté de communes Fismes Ardre et Vesle.

En effet, conformément au schéma départemental de coopération intercommunale de la Marne du 15 décembre 2011[3], les anciennes communautés de communes CC des Deux Vallées du Canton de Fismes (9 communes) et CC Ardre et Vesle (11 communes) ont fusionné par arrêté préfectoral du 23 mai 2013, afin de former à compter du 1er janvier 2014 la nouvelle communauté de communes Fismes Ardre et Vesle[4].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
avant 1874 après 1876 Dufaux[5]    
1879   Oudin [6]    
[Quand ?]   Bernard Rennesson[réf. nécessaire]    
Les données manquantes sont à compléter.
juin 2006 En cours
(au 4 juillet 2014)
Philippe Salmon UMP-LR Conseiller départemental depuis 2015
Réélu pour le mandat 2014-2020[7],[8]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[10].

En 2016, la commune comptait 636 habitants[Note 1], en augmentation de 6 % par rapport à 2011 (Marne : +0,76 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
693752781836835857831864848
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
852882872812814798792769738
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
722712660597617530504528487
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
438410343393499576603600623
2016 - - - - - - - -
636--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Pierre classée monument historique[13].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. On lit dans Vicomte d’Avout (Jacques d’Avout), Les d’Avout : étude généalogique d’une famille d’ancienne chevalerie du duché de Bourgogne, Dijon, imprimerie Darantière, M CM LII (1952), 86 pages, 31 cm, page 71 : « Grièvement blessé à Crugny-sur-Ardre en Champagne, en mai 1918. »
  2. in testament de St-Remi, Historia ecclesiæ Remensis(Histoire de l'église de Reims) de Flodoard.
  3. « Schéma départemental de coopération intercommunale de la marne » [PDF], Tout savoir sur votre SDCI, Association nationale des Pôles d'équilibre territoriaux et ruraux et des Pays (ANPP), (consulté le 19 juillet 2015), p. 2.
  4. « Arrêté préfectoral du 23 mai 2013 portant création du nouvel Établissement public de coopération intercommunale issu de la fusion de la Communauté de communes des Deux Vallées du canton de Fismes et de la Communauté de communes Ardre et Vesle », Bulletin d'information et recueil des actes administratifs de la préfecture de la Marne, no 5 ter,‎ , p. 5 (lire en ligne [PDF]).
  5. Almanach annuaire historique, administratif & commercial de la Marne, de l'Aisne et des Ardennes, Matot-Braine de 1876, Reims p148.
  6. Almanach Matot-Braine de 1879, p225
  7. Liste des maires au 1er août 2008, site de la préfecture de la Marne, consulté le 22 décembre 2008
  8. « Liste des maires du département de la Marne » [PDF], Renouvellement des exécutifs locaux, Préfecture de la Marne, (consulté le 19 juillet 2015).
  9. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  13. « église Saint-Pierre », notice no PA00078686, base Mérimée, ministère français de la Culture