Crotalus ruber

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les serpents
Cet article est une ébauche concernant les serpents.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Crotalus ruber
Description de l'image Red_Diamondback_Rattle_Snake_Image_003.jpg.
Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Serpentes
Infra-ordre Alethinophidia
Famille Viperidae
Sous-famille Crotalinae
Genre Crotalus

Nom binominal

Crotalus ruber
Cope, 1892

Synonymes

  • Crotalus exsul Garman, 1884
  • Crotalus adamanteus var. ruber Cope, 1892
  • Crotalus lucasensis Van Denburgh, 1920
  • Crotalus atrox elegans Schmidt, 1922
  • Crotalus ruber elegans Schmidt, 1922
  • Crotalus lorenzoensis Radcliffe & Maslin, 1975
  • Crotalus ruber monserratensis Harris & Simmons, 1978

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Crotalus ruber est une espèce de serpents de la famille des Viperidae[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Aire de répartition de l'espèce Crotalus ruber selon l'UICN (consulté le 22 février 2013).

Cette espèce se rencontre[1] :

Elle est présente du niveau de la mer jusqu'à environ 1 500 m d'altitude.

Description[modifier | modifier le code]

Crotalus ruber mesure environ 100 cm, les plus grands mâles dépassant 140 cm (le plus grand spécimen connu mesurait 162 cm - Klauber, 1937).

C'est un serpent venimeux et vivipare[1].

Il se nourrit de rongeurs (lapins, écureuils) et d'oiseaux, ainsi que de lézards et d'autres serpents (Wright, 1957).

La reproduction a lieu de février à avril. Les femelles donnent naissance en août à une portée de 3 à 20 petits qui mesurent environ 30 cm à la naissance.

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon Reptarium Reptile Database (13 février 2014)[2] :

Galerie[modifier | modifier le code]

Étymologie[modifier | modifier le code]

Son nom d'espèce, du latin ruber, « rouge », lui a été donné en référence à sa teinte aux reflets rougeâtres[3].

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Cope, 1892 : A critical review of the characters and variations of the snakes of North America. Proceedings of the United States National Museum, vol. 14, p. 589-694 (texte intégral).
  • Garman, 1884 "1883" : The reptiles and batrachians of North America. Memoirs of the Museum of Comparative Zoology, Cambridge (Massachusetts), vol. 8, no 3, p. 1-185 (texte intégral).
  • Radcliffe & Maslin, 1975 : A new subspecies of the red rattlesnake, Crotalus ruber, from San Lorenzo Sur Island, Baja California Norte, Mexico. Copeia, vol. 1975, no 3, p. 490-493.
  • Van Denburgh, 1920 : Description of a new species of rattlesnake (Crotalus lucasensis) from Lower California. Proceedings of the California Academy of Sciences, sér. 4, vol. 10, p. 29-30 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Reptarium Reptile Database, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Reptarium Reptile Database, consulté le 13 février 2014
  3. Cope, 1892 : A critical review of the characters and variations of the snakes of North America. Proceedings of the United States National Museum, vol. 14, p. 589-694.