Crotalus mitchellii

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les serpents
Cet article est une ébauche concernant les serpents.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Crotalus mitchellii est une espèce de serpents de la famille des Viperidae[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce est endémique de Basse-Californie du Sud au Mexique[1].

Description[modifier | modifier le code]

Crotalus mitchellii.jpg
Crotalus-mitchellii.jpg

Ce serpent venimeux mesure généralement entre 90 et 100 cm pour les mâles, mais il existe de fortes variations entre les sous-espèces (environ 60 cm pour les plus petites à près de 140 cm pour les plus grandes).

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Les sous-espèces Crotalus mitchellii angelensis[2] et Crotalus mitchellii pyrrhus[3] ont été élevées au rang d'espèce par Meik, Streicher, Lawing, Flores-Villela et Fujita en 2015[4] et Crotalus mitchellii muertensis[5] a été placée en synonymie avec cette dernière.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Cette espèce est nommée en l'honneur du médecin américain Silas Weir Mitchell (1829-1914), qui s'intéressait particulièrement aux venins de serpents[6].

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Cope, 1861 : Contributions to the ophiology of Lower California, Mexico and Central America. Proceedings of the Academy of Natural Sciences of Philadelphia, vol. 13, p. 292-306 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Reptarium Reptile Database, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Klauber, 1963 : A new insular subspecies of the speckled rattlesnake. Transactions of the San Diego Society of Natural History, vol. 13, no 5, p. 73-80 (texte intégral).
  3. Cope, 1867 "1866" : On the Reptilia and Batrachia of the Sonoran Province of the Nearctic region. Proceedings of the Academy of Natural Sciences of Philadelphia, vol. 18, p. 300-314 (texte intégral).
  4. Meik, Streicher, Lawing, Flores-Villela & Fujita, 2015 : Limitations of Climatic Data for Inferring Species Boundaries: Insights from Speckled Rattlesnakes. PLOS ONE, vol. 10, no 6, p. e0131435 (texte intégral).
  5. Klauber, 1949 : Some new and revived subspecies of rattlesnakes. Transactions of the San Diego Society of Natural History, vol. 11, no 6, p. 61-116 (texte intégral).
  6. Beolens, Watkins & Grayson, 2009 : The Eponym Dictionary of Reptiles. Johns Hopkins University Press, p. 1-296