Crotalus mitchellii

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Crotalus mitchellii est une espèce de serpents de la famille des Viperidae[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce est endémique de Basse-Californie du Sud au Mexique[1].

Description[modifier | modifier le code]

Crotalus mitchellii.jpg
Crotalus-mitchellii.jpg

Ce serpent venimeux mesure généralement entre 90 et 100 cm pour les mâles, mais il existe de fortes variations entre les sous-espèces (environ 60 cm pour les plus petites à près de 140 cm pour les plus grandes).

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Les sous-espèces Crotalus mitchellii angelensis[2] et Crotalus mitchellii pyrrhus[3] ont été élevées au rang d'espèce par Meik, Streicher, Lawing, Flores-Villela et Fujita en 2015[4] et Crotalus mitchellii muertensis[5] a été placée en synonymie avec cette dernière.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Cette espèce est nommée en l'honneur du médecin américain Silas Weir Mitchell (1829-1914), qui s'intéressait particulièrement aux venins de serpents[6].

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Cope, 1861 : Contributions to the ophiology of Lower California, Mexico and Central America. Proceedings of the Academy of Natural Sciences of Philadelphia, vol. 13, p. 292-306 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Reptarium Reptile Database, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Klauber, 1963 : A new insular subspecies of the speckled rattlesnake. Transactions of the San Diego Society of Natural History, vol. 13, no 5, p. 73-80 (texte intégral).
  3. Cope, 1867 "1866" : On the Reptilia and Batrachia of the Sonoran Province of the Nearctic region. Proceedings of the Academy of Natural Sciences of Philadelphia, vol. 18, p. 300-314 (texte intégral).
  4. Meik, Streicher, Lawing, Flores-Villela & Fujita, 2015 : Limitations of Climatic Data for Inferring Species Boundaries: Insights from Speckled Rattlesnakes. PLOS ONE, vol. 10, no 6, p. e0131435 (texte intégral).
  5. Klauber, 1949 : Some new and revived subspecies of rattlesnakes. Transactions of the San Diego Society of Natural History, vol. 11, no 6, p. 61-116 (texte intégral).
  6. Beolens, Watkins & Grayson, 2009 : The Eponym Dictionary of Reptiles. Johns Hopkins University Press, p. 1-296