Le Cros-de-Cagnes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Cros-de-Cagnes)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cros.

Le Cros-de-Cagnes
Le Cros-de-Cagnes
Chapelle Saint Pierre du Cros-de-Cagnes.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-Maritimes
Arrondissement Grasse
Commune Cagnes-sur-Mer
Géographie
Coordonnées 43° 39′ 34″ nord, 7° 10′ 18″ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Alpes-Maritimes

Voir sur la carte administrative des Alpes-Maritimes
City locator 15.svg
Le Cros-de-Cagnes

Géolocalisation sur la carte : Alpes-Maritimes

Voir sur la carte topographique des Alpes-Maritimes
City locator 15.svg
Le Cros-de-Cagnes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Le Cros-de-Cagnes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Le Cros-de-Cagnes

Le Cros-de-Cagnes[1] est un lieu-dit de la commune de Cagnes-sur-Mer, connu pour son port de pêche et son "église jaune"[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Cros-de-Cagnes est un quartier de pêcheurs italiens venus sur la Côte d'Azur au XIXe siècle.

En effet, en 1813, des familles de pêcheurs s'installent dans une anse marécageuse bien abritée des vents d'est. Le premier charpentier de marine s'établit au Cros vers 1860.

En 1866, les pêcheurs se placent sous la protection de Saint-Pierre, leur patron, et bâtissent la chapelle Saint-Pierre ("l'église jaune"), monument emblématique du Cros.

Le port de pêche connait sa plus grande activité entre 1920 et 1930, avec 200 pointus de pêche faisant vivre un millier d'habitants.

En 1939, un port-abri est créé; il est protégé par un épi depuis 1960.

Le Cros-de-Cagnes abrite la plus ancienne station de la SNSM des Alpes-Maritimes, créée en 1924[3].

Le hameau s'est constitué en "Commune libre" en 1995.

Le Cros de Cagnes a célébré les 200 ans de sa création le 1er juin 2013 lors d'une journée de festivités impliquant toutes les associations locales[4]

Description[modifier | modifier le code]

Le quartier du Cros-de-Cagnes se caractérise par ses petites rues et ses maisons de pêcheurs, aujourd'hui entourées d'immeubles. L'avenue des Oliviers est la principale rue commerçante.

Le Cros-de-Cagnes est desservi par les TER à la gare du Cros.

Actuellement il ne reste, dans le petit port-abri du Cros, qu'une demi-douzaine de pêcheurs, regroupés dans la Prud'homie de pêche.

Créée par les pêcheurs du Cros-de-Cagnes pour maintenir leurs traditions maritimes, l'Amicale San Peïre dei Pescadou dou Cros organise des fêtes traditionnelles ainsi que des compétitions de rame et de joute[5].

Le quartier possédait son club sportif (football), l'Entente Sportive du Cros de Cagnes (ESCC) qui a désormais fusionné avec l'US Cagnes pour donner naissance à l'Association Sportive Cagnes-Le Cros (ASCC).

L'ESCC est aujourd'hui le club de handball masculin de la ville, inscrit dans plusieurs catégories d'âges des compétitions départementales et régionales. La section fut créée en 1972, au sein de l'ESCC (alors uniquement club de football). L'équipe 1 évolue dans le championnat de Pré-Nationale, les matchs et entraînements se déroulent à la Maison des Sports.

Galerie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]